• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition

    L'Encyclopédie sur la mort


    Contre la séduction

    Bertolt Brecht

    « Le poète a grandi dans un faubourg dont la population était en majorité catholique; toutefois les ouvriers des grandes usines situées dans le périmètre urbain se mêlaient déjà aux éléments petits-bourgeois. Cela explique la teneur et le vocabulaire du poème Contre la séduction. Les gens étaient mis en garde par le clergé contre les tentations qui leur coûteraient cher dans une seconde vie, après leur mort. Le poète les met en garde contre les tentations qui leurs coûtent cher dans cette vie même. Il conteste qu'il y ait une autre vie.» ( Walter Benjamin, Essais sur Bertolt Brecht, Paris, Maspero, 1969, p p.66)
    Ne vous laissez pas séduire
    Car il n'est pas de retour.
    Déjà le jour approche
    Le vent de la nuit souffle
    Mais le matin ne viendra pas.

    Ne vous laissez pas conter
    que la vie est peu de choses.
    Buvez la vie en grands traits
    Il sera toujours trop tôt
    Quand vous devrez la quitter.

    Ne vous laissez pas rouler
    Vous n'avez pas trop de temps.
    Laissez pourrir les cadavres
    La vie l'emporte toujours
    Et l'on ne vit qu'une fois.

    Ne vous laissez pas traîner
    Aux corvées et aux galères.
    De quoi donc auriez-vous peur?
    Vous mourrez comme les bêtes
    Après la mort le néant.

    Traduction de Jean-Claude Hémery, B. Brecht, Poèmes,
    L'Arche tome I, p. 139-140 reproduite dans Walter Benjamin, o.c. , p. 65-66.
    Date de création:-1-11-30 | Date de modification:-1-11-30

    Documents associés

    • Contre la séduction
    • Ne vous laissez pas séduire Car il n'est pas de retour. Déjà le jour approche Le vent de la nuit...