Merci d'encourager L'Agora
Faites un don via Paypal
Le site est en cours de modernisation. Nous vous invitons à utiliser la recherche pour repérer les contenus qui vous intéressent. Merci de votre patience et bonne lecture.

Université internationale de la francophonie à Montréal

Jacques Dufresne

Agora

La langue française est de nouveau aux soins intensifs à Montréal. Le 8 septembre 2020, le directeur de l’Action nationale, Robert Laplante, proposait un traitement à base d’oxygène : «La véritable réforme dont le français a besoin est celle qui établira le primat de l’initiative sur le repli défensif. Il faut témoigner de la confiance dans la force et la capacité portante du français comme moyen et matériau de construction de notre apport au concert des nations. Une proposition phare doit être lancée pour faire la preuve du sérieux du gouvernement du Québec. La création de l’Université internationale de la Francophonie devrait inaugurer le plan de renforcement et de promotion du français […] Elle devrait porter le nom de Jean-Marc Léger, l’un des artisans, en 1961, de l’Association des universités partiellement ou entièrement de langue française (AUPELF).» Le Devoir

L’Agora a contribué à ce projet en publiant, en 2008, à l’occasion du Sommet de Québec, L’Encyclopédie de la Francophonie, dont la mise à jour pourrait être achevée en partenariat avec la nouvelle université.

À lire : Léopold Senghor et la civilisation de l’universel
Jean-Marc Léger
Centres de lecture et d’animation culturelle
Les disparités du système québécois de financement des universités, par Marc Chevrier

À lire également du même auteur

La responsabilité des intellectuels
Cette article écrit en 2015, suite aux attentats terroristes à Paris contre le magazin

Le poème de la limite
La limite est un contour libérateur et non un obstacle contraignant. Texte de la confé

Discrimination
Entre une société pourrie et une société aseptisée où est le juste milieu ?

Liberté d'expression
C'est toujours une illusion de croire que la liberté d'expression n'est plus mena

Gustave Thibon : notre regard qui manque à la lumière, une synthèse pour un temps sans illusions
Cet article a d'abord paru dans Gustave Thibon, Dossier H, L'Âge d'Homme, Lausanne