• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition


    Impression du texte

    Image


    Lithographie ancienne représentant une jeune fille. Imprimée en 1846, à New York, chez N. Currier
    Source : Library of Congress, Prints and Photographs Division, LC-USZC2-2041

    Définition

    Une précision d'un ethnologue bien connu du début du 20e siècle :

    «En premier lieu le terme "image populaire", est d’une inconsistance désespérante. Ces images ne sont pas la production directe et spontanée du peuple; le plus qu’on puisse dire, c’est que, au début, et plus longtemps dans certains coins plus isolés, comme la Suède, la Russie, il y a eu des graveurs sur bois d’origine vraiment populaire, travaillant pour le peuple et dans un milieu "peuple". Mais cette production a été très vite centralisée par des éditeurs proprement dits, spécialisés dans ce genre d’imprimerie. Ces éditeurs ont eu parfois leurs graveurs particuliers; ainsi la maison Pellerin, d’Épinal, a fait longtemps travailler Georgin, dont on peut dire que la série des batailles est une œuvre vraiment originale, bien adaptée au but et à la clientèle visés. Mais ce qu’on appelle "populaire" dans ce cas, c’est un faciès particulier, un groupement de détails différant de la perspective réelle, un sertissage des figures à l’aide de gros traits, un coloriage par teintes plates. (...) Il faut reconnaître que, à ne se placer qu’au point de vue de la technique du dessin et de la peinture, le terme "populaire" sera l’équivalent de "simplifié, stylisé et fruste", par opposition à "raffiné, harmonieux et exact".

    A. Van Gennep, Remarques sur l’imagerie populaire (extrait tiré de la Revue d’ethnographie et de sociologie, 1911)

    Documentation

    Wunenburger, Jean-Jacques. La vie des images. Presses Universitaires de Strasbourg, 1995.

    Wunenburger, Jean-Jacques. Philosophie des images. Paris, Presses Universitaires de France, 1997.
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2013-04-02
    Loading

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.