• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition


    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Fluxs RSS:

    Impression du texte

    Saladin d'Anglure Bernard

     

     

    Biographie

    Monsieur Bernard Saladin d'Anglure est né en France, en mai 1936. Il a reçu sa maîtrise en anthropologie de l'Université de Montréal en 1964, puis son doctorat en ethnologie de l'École pratique des hautes études de Paris en 1971. Au cours de ses travaux de doctorat, il a fait plusieurs voyages de recherche au Canada en plus de travailler comme assistant auprès du célèbre anthropologue Claude Lévi-Strauss.

    En 1956, il a obtenu une bourse de la Fondation nationale des bourses Zellidja en France, qui lui a permis de faire un bref séjour au Canada, plus précisément au Nunavik. Au cours de ce voyage, M. Saladin d'Anglure a colligé des données démographiques et ethnographiques et réalisé un documentaire qui a été primé. Il a aussi découvert sa passion : faire progresser les connaissances sur les Inuit et les diffuser en recourant à des moyens audiovisuels.

    Après avoir obtenu son doctorat, le professeur Saladin d'Anglure a élargi la portée de ses recherches pour se pencher sur le chamanisme et l'organisation politique. Chaque année, il a voyagé au Nunavik et au Nunavut, notamment à Igloolik et sur l'île de Baffin. Il a aussi visité occasionnellement le Labrador, le Groënland, l'Alaska ainsi que les Inuvialuit. Ces voyages lui ont permis de connaître à fond les peuples du Nord avec qui il a discuté de sujets traditionnels ou contemporains chez les Inuit.

    Monsieur Saladin d'Anglure a appris l'inuktitut qu'il parle couramment. Sa connaissance de la langue lui a ouvert les portes des peuples autochtones de l'Arctique et lui a permis de bien saisir les pratiques inuites. Afin de préserver la validité anthropologique et scientifique de ses travaux, et par respect envers les droits des Inuit, il a invité des Inuit à prendre part à ses travaux et leur a remis toutes les données qu'il avait colligées auprès d'eux. En 1974, M. Saladin d'Anglure a fondé l'Association Inuksiutiit Katimajiit Inc., une société canadienne sans but lucratif dont la principale mission était de remettre aux Inuit les données et les documents de recherche qu'il avait collectionnés, dont des cartes et des arbres généalogiques.

    En 1977, M. Saladin d'Anglure a lancé la publication scientifique d'envergure internationale Études Inuit Studies. Plusieurs dizaines de chercheurs et de lecteurs étrangers collaborent à cette publication qui est devenue une source précieuse de renseignements fiables sur les sciences sociales de l'Arctique.

    Le professeur Saladin d'Anglure a mis sur pied la conférence biennale et internationale sur les études inuites, qui est le principal forum de recherche sur les Inuit. Il a aussi fondé le Groupe d'études inuites et circumpolaires qui constitue le plus important centre de recherche sur les sciences sociales de l'Arctique.

    Tout au long de sa carrière, M. Saladin d'Anglure a joué un rôle de chef de file dans l'organisation, la promotion et la diffusion des connaissances scientifiques sur le Nord canadien. Sa passion d'en apprendre toujours davantage sur les Inuit et de partager ses connaissances avec le monde entier l'a poussé à constituer une imposante collection de documents écrits, audio et visuels qui est appréciée partout au monde. Le professeur Saladin d'Anglure jouit d'une réputation internationale de pionnier dans le domaine des études inuites en raison de ses innombrables et inestimables contributions.

    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01

    2%
    Dons reçus (2018-2019):609$
    Objectif (2018-2019): 20 000$


    Nous avons reçu près de 11 407$ lors de la campagne 2017-2018. Nous vous remercions de votre générosité. Pour la campagne 2018-2019, notre objectif s'élève à 25 000$.

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.