• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition

    Dossier: Savard Pierre

    Le gentleman de l'histoire

    Benoît Lacroix
    « Ils s'en vont: Jean Hamelin, Léon Dion, Fernand Dumont, et tout récemment Pierre Savard. D'autres, parmi les gardiens de notre mémoire collective, éprouvent des ennuis de santé. Ou encore c'est l'âge qui fait des ravages. De toute manière, un historien qui s'en va, c'est comme une fenêtre qui se ferme et, comme on disait autrefois, une lampe qui s'éteint. Pierre Savard est une de ces lumières difficiles à remplacer. Il était le gentleman par excellence des historiographes d'ici. Connaissant tous les confrères, d'une université à l'autre, prêt à rendre tous les services, ici et là allant venant, toujours une référence à l'oeil, une lecture à partager, un étudiant, une étudiante à encourager. Que n'a-t-il pas fait pour nous? Initiateur de projets, il demeurait plein d'admiration pour les historiens en bibliothèques, pour les chercheurs isolés, pour les archivistes et les bibliographes. C'est bien: chacun ses talents! Il était aussi un homme d'institutions, directeur de revues historiques, animateur hors pair d'assemblées qui sans lui auraient pu être houleuses. Et, entre temps, il prépare l'édition critique des oeuvres complètes de François-Xavier Garneau, ouvre des pistes nouvelles de recherche sur le Canada du XIXe siècle. Mais je dirais encore une fois que sa grande qualité aura été de mettre tous ses talents et son extraordinaire mémoire au service de toute la confrérie des historiens d'ici, hommes et femmes de toute allégeance. Merci Pierre! Et quand en plus c'est un ami qui part, et trop tôt, le goût nous prend de dire aussi: Au revoir Pierre! »
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading
    Informations
    L'auteur

    Benoît Lacroix
    Mots-clés
    Historien, hommage, amitié

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.