• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition

    L'Encyclopédie sur la mort



    Virgile

    Poète latin Virgile(v. 70-19 av. J.-C.) proche de l’épicurisme romain. Dans le sixième livre de l’Énéide, il situe les suicidés dans les Enfers, une région sombre et triste dans laquelle résident également tous les morts qui ont quitté la vie, prématurément, d’une mort non naturelle: les enfants mort-nés ou morts en bas âge, les condamnés à mort et exécutés sous de fausses accusations, les femmes victimes de l’amour parmi lesquelles se trouvent aussi des suicidées et, finalement, les guerriers tombés au champ d’honneur. «Tout à côté, se tiennent accablés de tristesse ceux qui, n’étant souillés d’aucun crime, se sont de leur propre main donné la mort et, en haine de la lumière, ont rejeté la vie. Comme ils voudraient aujourd’hui remonter à l’air pur et supporter la pauvreté et les durs labeurs! Le destin s’y oppose et l’odieux marais. Son flot lugubre les enchaîne et les replis du Styx les enferment neuf fois.» Virgile présente les suicidés non pas comme des criminels coupables, mais comme des victimes innocentes du destin. Leurs douleurs présentes «ne sont pas imputables à quelque châtiment posthume, mais résultent de la condition même de [leur] mort, violente ou prématurée» (Y. Grisé, Le suicide dans la Rome antique, p. 162). Le taedium vitae*, qui les a menés à la mort volontaire, a laissé dans leur être une empreinte ineffaçable dont ils ne se délivrent pas dans le séjour des morts. Ces souffrances physiques et morales ne sont pourtant pas éternelles, car elles prendront fin effectivement à l’avènement de leur «heure», c’est-à-dire celle du terme naturel de leur vie terrestre. La mort du suicidé est donc, pour Virgile, une mort prématurée, subie par la personne lorsque celle-ci n’a pas encore atteint la fin de sa course. Notons, par ailleurs, que Virgile situe dans les vertes campagnes de l’Élysée ceux dont la mort volontaire est inspirée par l’altruisme*, le courage ou la liberté*. Le séjour des autres suicidés dans les Enfers prend donc, malgré les précautions de l’auteur, quand même une allure de punition par rapport à la gloire des suicides altruistes.

    © tous droits réservés

    IMAGE

    mediterrannees.net

     

     

    Date de création:-1-11-30 | Date de modification:2012-06-28
    Loading

    Notes

     

    Documents associés

    • Mort de Laocoon
    • Homère « Tel mugit le taureau que les jeunes traînent en l'honneur du dieu maître de l'Hélicon et...