• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition

    L'Encyclopédie sur la mort



    Fukazawa Shichirô

    Né à Isawamachi dans une région montagneuse du Japon central, il connaît brusquement la célébrité par la publication en 1956 de L’étude à propos des chansons de Narayama (Paris, Gallimard, 1959). L’ouvrage se présente comme un recueil de chansons à travers lesquelles est racontée la vie d’un petit village dont les habitants pauvres luttent pour leur survie.

    La trame du récit est constituée par une vieille tradition locale d’inspiration bouddhique, selon laquelle les vieux, à l’arrivée d’un nouvel enfant dans la famille, font leur pèlerinage au sommet du mont Narayama (la montagne aux chênes) sans retour. Ils trouvent dans la neige blanche, une immobilité physique, présage d’une paix spirituelle illimitée. Lorsque O Rin manifeste à son fils Tappei sa résolution d’aller au pèlerinage de Narayama, celui-ci, bousculé, lui suggère d’attendre une autre année. Sa mère lui réplique: «Vaut mieux que ce soit tôt. De toute façon, faut que ce soit avant que le souriceau naisse…» (p. 107). Le pèlerinage sera pour la mère un voyage ultime et, pour le fils, un voyage initiatique. Ce récit mythique de Fukazawa a fait l’objet d’adaptations cinématographiques de Keisuke Kinoshita (1958) et de Shohei Imamura (1984).

    Date de création:-1-11-30 | Date de modification:2012-04-15
    Loading

    Documents associés

    • La montagne de Narayama
    • Encore un mois et ce serait: la fête de Narayama. Dès lors qu'une chanson avait fait son...