• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition

    L'Encyclopédie sur la mort



    Fin de vie: débat public (Bibliographie)

    Outre les oeuvres de la bibliographie sélective, voici quelques livres parmi les plus récents susceptibles d'alimenter le débat sur les soins de la fin de vie:

    Jean-Pierre Béland, dir., Mourir dans la dignité? Soins palliatifs ou suicide assisté, un choix de société, Québec, Presses de l'université Laval (PUL), 2008.

    Résumé: Un patient atteint d'une maladie incurable terminale demande à mourir dans la dignité. Comment le médecin clinicien, le personnel soignant, les proches et la société, pourraient-ils bien interpréter cette demande ? Le patient veut-il des soins palliatifs pour cesser de souffrir indûment ou hâter la fin de sa vie ? Cet ouvrage répond aux exigences d'information, de débat public et de réflexion aidant à l'explication et à la résolution de ce dilemme soulevé par la demande de mourir dans la dignité en situation de fin de vie. Il situe la réflexion et le débat dans l'horizon d'une « liberté responsable » en bioéthique, afin de favoriser le respect de la dignité de la personne, un accent plus important étant mis sur les conditions de son autonomie de choix. La première partie de l'ouvrage montre qu'il y a trois conditions nécessaires à une prise de décision responsable en situation : la clarification des concepts impliqués dans les choix possibles, l'état de la législation, la démarche éthique. La seconde partie de l'ouvrage présente ensuite quatre témoignages qui illustrent que la plupart des médecins, des soignants, et des proches sont confrontés, sans le vouloir vraiment, à la complexité des situations de la demande de mourir dans la dignité.

    Claude Broussouloux, L'euthanasie dans tous ses états, Éditions Pascal, 2010.

    Denis Labayle, Pitié pour les hommes: l'euthanasie, le droit ultime, Paris, Stock, 2009.

    Denis Labayle, chef de service pendant vingt-cinq ans dans un hôpital de la région parisienne, connaît bien le sujet pour avoir été quotidiennement en contact avec des patients atteints de maladies graves. Il est à l’origine du manifeste des 2 000 soignants qui, en 2007, ont publiquement affirmé avoir aidé à mourir des malades en fin de vie, répondant à leur demande et à celle de leurs proches, obéissant ainsi au devoir de compassion.

    «Quelle éthique que celle qui propose la transformation d’un être humain en squelette déshydraté, perdant toute dignité et laissant à son entourage le souvenir d’un corps martyrisé ? Non, ceux qui prônent l’aide active au départ ne sont ni des criminels, ni des assassins. Non, ceux qui demandent à partir ne sont pas systématiquement des déprimés qui s’ignorent ou des malades psychologiquement fragiles à qui il suffirait d’accorder toute l’écoute nécessaire pour voir disparaître les demandes. Oui, se voir dépérir, être de plus en plus dépendant, constater que son corps ne répond plus, perdre ses sens, ses fonctions sphinctériennes, se savoir proche de sa fin, sans connaître les conditions de son agonie, découvrir dans le regard des autres le reflet de sa propre angoisse, représentent un ensemble de souffrances que ni les antidépresseurs, ni les psychothérapies ne permettent forcément d’effacer. Oui, chacun doit pouvoir décider de continuer malgré tout ou d’estimer qu’au-delà d’une certaine limite la vie ne vaut plus la peine d’être vécue et qu’elle représente dorénavant moins d’attrait que la mort. » (Jacques Trémintin)

    La demande d’euthanasie, explique l’auteur, ce droit ultime de l’Homme, est aussi une manière de refuser de voir la fin de l’existence comme une catastrophe annoncée, et de redonner à la mort un visage humain ? Qu’elle redevienne ce qu’elle n’aurait jamais dû cesser d’être : une phase de la vie.

    Jean- Luc Roméro*, Les voleurs de liberté, «J'ai choisi de mourir dans la dignité: on ne me volera pas mon ultime Liberté!, Florent Massot, 2009.

    Véricourt, Guillemette de, L'euthanasie: mieux mourir?, Toulouse, Milan, 2009.

    Jean Guilhot, L'autodélivrance, L'Argentière-la-Bessé, Éditions du Fournel, 2008.

    Nicolas Aumonier, Bernard Beignier, Philippe Letellier, L'euthanasie, Paris, PUF, «Que sais-je?» 2008.

    Jean Leonetti, À la lumière du crépuscule : témoignages et réflexions sur la fin de vie, Éditions Michalon, 2008.

    Equipe de soutien du Réseau hospitalier d'Anvers campus Middelheim, Face à la mort : récits d'euthanasie, Editions Aden , 2008.

    Antoinette Chanu, Euthanasie, vous avez demandé une loi?, Paris, J. Lyon, 2005.

    Michel Cavey, L'euthanasie: pour un débat dans la dignité, Paris, L'Harmattan, 2005.

    Jacquemin, Dominique, Ethique des soins palliatifs, Editions Dunod, 2004.

    André Comte-Sponville, Marie de Hennezel et Axel Kahn, sous la direction d'Alain Houziaux, Doit-on légaliser l'euthanasie?, Paris, Éditions de l'Atelier, «Questions de vie», 2004.

    Pour Alain Houziaux, pasteur, et Alex Kahn, généticien, l'euthanasie doit rester une exception qu'une loi ne peut avaliser dans tous les cas. Aux juges de considérer la transgression de la loi actuellement existante dans son contexte. André Comte-Sponville, philosophe, au contraire, se prononce en faveur de la légalisation de l'euthanasie pour six raisons. Marie de Hennezel, psychologue, prône le renforcement de l'accompagnement des dernières phases de la vie.

    Castra, Michel, Bien mourir : sociologie des soins palliatifs, Paris, PUF, 2003.

    Sophie Aurenche, La mort devant soi : euthanasie, des clés pour un débat, Editions Autrement, 2003.

    Anita Hoquard, L'euthanasie volontaire, Paris, PUF, «Perspectives critiques», 1999.

    Bon, Michel, Accompagner les personnes en fin de vie, Paris, Editions L'Harmattan, 1994.

    Date de création:-1-11-30 | Date de modification:2012-04-18

    Documents associés

    • Extrême solitude
    •   D'un trait. D'un coup. Mais parfois la mort boit la vie lentement jusqu'à la lie....