• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition

    L'Encyclopédie sur la mort



    Apollinaire Guillaume

    Apollinaire GuillaumeApolinnaire, poète français, est né à Rome le 25 août 1880 sous le nom de Guglielmo Alberto Wladimiro Alessandro Apollinare de Kostrowitzky. Il est le fils d'Angelica de Kostrowitzky et de père inconnu. La paternité traditionnellement attribuée à Francesco d'Aspermont ne repose sur aucune certitude. Le 9 novembre 1918, il meurt à l'âge de 38 ans de la grippe espagnole dont l'épidémie ravage l'Europe.

    Biographie
    « Apollinaire » dans l'Encyclopédie de l'Agora.

    http://agora.qc.ca/index/auteurs/apollinaire_guillaume-

    http://www.wiu.edu/Apollinaire/Biographie.htm

    Sur ce site officiel, on trouvera: Chronologie de la vie , Les femmes: poèmes et portraits, Portraits du poète

    Paoloa del Castillo, « Guillaume Apolinnaire. Le poète assassiné. Le père présumé et le fils sans identité » dans L'absence en héritage. Ces hommes célèbres qui n'ont pas connu leur père, Paris, Dervy, 2010, p. 37-55.

    Choix des noms. Quête d'identité

    « En l'espace de trois mois, Guillaume a changé trois fois d'identité, il est passé de l'anonymat "sans nom" au fils issu de la noblesse russe! Les rois actes: la naissance, le baptême, la reconnaissance maternelle, se lisent comme autant d'ancrages identitaires. [...] Les identités multiples, à la naissance de Guillaume, présagent-elles de multiples vies? Le « poète assassiné » sera appelé Wilhelm par sa mère, Guillaume pour la sonorité française du prénom et Apollinaire par ses amis. À partir de 1898, le poète choisit le pseudonyme de Guillaume Apollinaire [son grand-père maternel s'appela Wilhelm Apollinary] après avoir hésité avec celui de Guillaume Macabre. Ses camarades le surnomment « le pauvre Kostro ». Dans ses articles de revues et ses diverses publications, il s'invente plusieurs pseudonymes, cherchant, semble-t-il, sa véritable identité. Plus qu'au père inconnu, Apollinaire se rattache à la lignée masculine de la mère, à ses origines slaves et nobles. » (Paola del Castillo, o.c., p. 41-42)

    Oeuvres

    Le poète assassiné


    «On s'interrogera sur l'inachèvement de ce projet [mise en scène du théâtre] qui ne présente qu'un loin rapport avec l'oeuvre publié sous le même titre [Le poète assassiné. Apollinaire pouvait-il accepter d'étaler sans recul en public ses querelles littéraires, de mettre en scène sa débâcle sentimentale? Les vertus cathartiques de l'écriture se révéleront beaucoup mieux dans Le poète assassiné, cette «autobiographie sentimentale et mythique» pour reprendre l'expression de Michel Décaudin - oeuvre truculente certes, mais jamais vulgaire contrairement à ce projet théâtral qui manque cruellement de distanciation. Il est désormais avéré en tout cas que ce projet a très vite tourné court et que Le poète assassiné n'a pas été mis en scène du vivant d'Apollinaire. Mais l'idée a fait son chemin et on a pu assister vingt-deux ans après sa mort à une présentation dramatique de l'oeuvre au sujet duquel on dispose malheureusement jusqu'ici fort peu d'information. Ainsi Le poète assassiné, oeuvre habitée, informée par le théâtre, relève-t-il encore aujourd'hui - et pour combien de temps? - de ce que Cocteau nomme la poésie du roman et peut-on se réjouir qu'Apollinaire ait abandonné un projet qui, s'il l'avait mené à son terme, aurait, à coup sûr, fait de lui un poète assassiné.» (Pierre Caizergues, «Le poète assassiné au théâtre ou un suicide d'Apollinaire évité» dans Barbara Meazzi, Jean-Paul Madou et Jean-Paul Gavard-Perret (dir.), Une traversée du XX° siècle: arts, littérature, philosophie, Hommages à Jean Burgos, Université de Savoie, 2008, p. 37-42)

    Portraits d'Apollinaire

    par le peintre Maurice de Vlaminck, ca 1904-1905.

    par le peintre Wilhelm Albert Włodzimierz

    plusieurs portraits d'Apollinaire dans l'article de Darran Anderson, « Guillaume Apollinaire, Copywriter of the new :

    http://www.3ammagazine.com/3am/guillaume-apollinaire-copywriter-of-the-new/

    IMAGE

    Portrait de Guillaume Apollinaire, litterature.com



    Date de création:-1-11-30 | Date de modification:2012-04-10
    Loading

    Documents associés

    • Un soir
    • Un soir Un aigle descendit de ce ciel blanc d'archanges Et vous soutenez-moi Laisserez-vous...
    • La maison des morts
    • À Maurice Raynal S'étendant sur les côtés du cimetière La maison des morts l'encadrait comme un...