• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition

    L'Encyclopédie sur la mort


    Nausée ou c'est la mort qui vient?

    Henri Michaux

    Ecuador (1929) est un récit de voyage écrit par Henri Michaud qui, malade, a traversé les Andes, l'Équateur, et le Brésil. Sa conscience autant que son corps sont hantés par le vide. Le vide qui règne sur le pays visité, le vide qu'y apporte le vent et fait trembler. Le pays est troué, sa personne l'est aussi: «Je suis né troué» (un des poèmes du recueil). Dans sa préface, l'auteur se décrit comme : «Un homme qui ne sait ni voyager ni tenir un journal a composé ce voyage. Mais, au moment de signer, tout à coup pris de peur, il se jette la première pierre. Voilà.» (Laurent Margantin, «Sur Ecuador d´Henri Michaux»)
    http://www.maulpoix.net/ecuador.htmlhttp://www.maulpoix.net/ecuador.html


    Rends-toi, mon coeur.
    Nous avons assez lutté,
    Et que ma vie s'arrête,
    On n'a pas été des lâches,
    On a fait ce qu'on a pu.

    Oh! Mon âme,
    Tu pars ou tu restes,
    Il faut te décider,
    Ne me tâte pas ainsi les organes,
    Tantôt avec attention, tantôt avec égarement,
    Tu pars ou tu restes,
    Il faut te décider.
    Moi, je n'en peux plus.

    Seigneurs de la Mort
    Je ne vous ai ni blasphémés ni applaudis.
    Ayez pitié de moi, voyageur déjà de tant de voyages sans valise,
    Sans maître non plus, sans richesse, et la gloire s'en fut ailleurs,
    Vous êtes puissants assurément et drôles par-dessus tout,
    Ayez pitié de cet homme affolé qui avant de franchir la barrière vous crie déjà son nom,
    Prenez-le au vol,
    Et puis, qu'il se fasse à vos tempéraments et à vos moeurs, s'il se peut,
    Et s'il vous plaît de l'aider, aidez-le, je vous prie.

    Henri Michaux dans Ecuador, La Pléiade/Gallimard, 1992.
    Date de création:-1-11-30 | Date de modification:-1-11-30

    Documents associés