• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition

    L'Encyclopédie sur la mort



    Zankel Arthur

    Arthur ZankelFinancier et philanthrope, Arthur Zankel s'est suicidé le 28 juillet 2005 à l'âge de 73 ans. Né à New York, il obtint son baccalauréat en économie de l'Université de Pennsylvanie et son M.B.A. du Business School de Harvard. Il débute sa carrière à la First Manhattan Co. en 1965 et passe les trois décennies suivantes comme directeur en investissement. En 2000, Zankel fonde la firme High Rise Capital Management et siège au conseil d'administration de Citigroup Inc. jusqu'à sa retraite en 2004. Ayant ramassé une fortune considérable, il manifeste sa générosité dans le domaine de l'éducation, notamment au Skidmore College, au Teacher's College de l'Université de Columbia et au Reading Buddies. Ce dernier est un programme d'aide à la jeunesse de Brooklyn. À la fin des années 1990, Zankel et son épouse Judy donnent $10 millions afin de fonder, au Carnegie Hall, ce qui deviendra le Judy and Arthur Zankel Hall et ouvrira ses portes en 2003 pour accorder une place aux musiciens talentueux, mais moins connus par le grand public.

    Traité pour depression*, Zankel, le 28 juillet 2005, saute du neuvième étage de son appartement de la 5 ième Avenue et meurt à l'hôpital presbyterien de New York sans laisser de note, ni de lettre d'adieu*, Sa femme était à la maison lorsque cet événement eut lieu. Selon ses amis et collègues, Zankel fut un homme brillant, sociable et agréable, plein d'humour. Il aurait éprouvé beaucoup de douleurs en raison de certains troubles physiques notamment aux reins et aux vaisseaux sanguins.

    Date de création:-1-11-30 | Date de modification:2012-04-12
    Loading

    Notes

    Sources:
    The Blog of Death, « Ray Oldham | Main | A Short Respite » August 2, 2005.