• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition

    L'Encyclopédie sur la mort



    Vilmorin Louise de

    Vilmorin Louise deLouise Lévêque de Vilmorin, dite Louise de Vilmorin, née le 4 avril 1902 et décidée le 26 décembre 1969. Elle termine sa vie avec un amour de jeunesse, André Malraux*. Elle publie son premier roman Sainte-Unefoi en 1934 et plusieurs recueils de poèmes: Le Sable du Sablier, l'Alphabet des aveux. Plusieurs de ses œuvres furent adaptées au cinéma: Madame de... (1953) de Max Ophuis avec Danielle Darrieux, Charles Boyer et Vittorio de Sica, Le Lit à colonnes (1942) de Roland Tual, Amélie ou le temps d'aimer (1961) de Michel Drach avec Marie-José Nat et Jean Sorel, et La Française et l'Amour (1960) avec Darry Cowl et Micheline Dax.

    Mon cadavre est doux comme un gant


    Mon cadavre est doux comme un gant
    Doux comme un gant de peau glacée
    Et mes prunelles effacées
    Font de mes yeux des cailloux blancs.

    Deux cailloux blancs dans mon visage,
    Dans le silence deux muets
    Ombrés encore d’un secret
    Et lourds du poids mort des images.

    Mes doigts tant de fois égarés
    Sont joints en attitude sainte
    Appuyés au creux de mes plaintes
    Au nœud de mon cœur arrêté.

    Et mes deux pieds sont les montagnes,
    Les deux derniers monts que j’ai vus
    À la minute où j’ai perdu
    La course que les années gagnent.

    Mon souvenir est ressemblant,
    Enfants emportez-le bien vite,
    Allez, allez, ma vie est dite.
    Mon cadavre est doux comme un gant.

    (Louise de Vilmorin, Fiançailles pour rire, 1939)

    2009-11-27 Inscrit à la bibliotèque par Guy Rancourt
    http://francais.agonia.net/index.php/poetry/

    Musique de Francis Poulenc (1899-1963) , "Mon cadavre est doux comme un gant",
    FP. 101, de Fiançailles pour rire, n°4.

    Date de création:-1-11-30 | Date de modification:2012-04-05
    Loading