• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition

    L'Encyclopédie sur la mort



    Tu n'es pas seul. Accompagner l'enfant en deuil

    Marie-Madeleine de Kergorlay-Soubrier, Tu n'est pas seul. Accompagner l'enfant en deuil. Préface de Patrick Poivre d'Arvor*, Éditions du Jubilé, «Enfants du fleuve», 2010.

    Préface

    Extrait:
    «...de la mort, il faut parler, parce que ça fait pleurer, et qu'il faut faire secouer toutes ses larmes. [...] Après la disparition de mes filles, Tiphaine et Solenn - il y a tout juste quinze ans - j'ai d'abord été hébété, puis j'ai écrit, puis j'ai parlé. Marie-Madeleine de Lergorlay qui a très jeune été confrontée à ces drames-là, aide désormais les autres à parler à leur tour.»
    (Patrick Poivre d'Arvor, op. cit. p. 12)

    Avant-propos

    Extrait: «À quelques jours de mon entrée au lycée, j'ai été confronté au décès brutal et soudain de ma mère. Le livre très concret de Marie-Madeleine de Kergorlay me remémore les échanges bienfaisants que j'ai eus avec elle, il y a bientôt dix ans.» (Élisabeth, op. cit., p. 13)

    Introduction

    Extrait:
    «Perdre sa mère, son père, un frère ou une soeur est une épreuve très pénible pour les enfants, les petits comme les plus grands. Épreuve très mystérieuse, car nous ne connaissons pas réellement la conséquence d'un tel événement. [...] Ceux qui entourent l'enfant sont souvent accaparés par leur propre chagrin, ce qui est normal. C'est pour cela que ce livre s'adresse à l'environnement plus ou moins proche de l'enfant, à tous ceux qui gravitent autour de lui...» (op. cit., p. 15)

    Résumé

    Accompagnant ce livre de nombreux témoignages, l'auteure révèle les particularités de la relation que l'enfant *entretient avec la mort et les particularités de la douleur de son deuil*. Elle présente les mouvements du travail de deuil chez les adolescents*: une certaine régression, la perte de repères dans son besoin d'identification, la tentative d'une difficile acceptation, le sentiment de culpabilité*. S'appuyant sur sa propre expérience d'enseignante, elle traite du deuil dans le cadre scolaire quand un élève est en deuil et quand des élèves de l'établissement scolaire meurent en offrant des suggestions appropriées aux circonstances. Un chapitre entier est consacré à l'aide concrète que l'on peut apporter à l'enfant afin qu'il parvienne à parler de son deuil, à exprimer ses émotions et à construire ses souvenirs. Pour terminer, elle propose «les dix droits de l'enfant en deuil», empruntés à Alan D. Wolfelt, Companion Press.

    Particularités du deuil de l'enfant (Extrait)

    « Certains enfants semblent continuer à vivre normalement. Pourtant, ce que l'on observe de l'extérieur ne reflète absolument pas ce qu'ils vivent et ressentent. Ils sont «anesthésiés» dans leurs émotions pendant un temps. Ils peuvent contenir leur chagrin et «s'asseoir dessus», pour ménager l'entourage ou le parent restant, pour éviter de «faire des vagues». Il faut être tout particulièrement vigilant devant ce calme apparent qui ne veut rien dire.

    L'enfant vit dans l'instant présent, il passe rapidement de la tristesse du deuil à la joie de la vie quotidienne. Il peut par exemple rire à gorge déployée devant un film, oubliant un moment son chagrin, ce que l'adulte ne fera pas. Il passe du rire aux larmes en quelques minutes, même en quelques secondes. Quand il est triste, il l'est entièrement, mais sa tristesse est «fugitive». (op. cit., p. 63-64)

    Date de création:-1-11-30 | Date de modification:2012-04-13
    Loading