• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition

    L'Encyclopédie sur la mort



    Rotenberg Sommer Arthur

    Jeune médecin, destiné à un brillant avenir, et athlète, Sommer Arthur Rotenberg s’est donné la mort à l’âge de trente-six ans, après un dur combat contre la maladie maniaco-dépressive (troubles bipolaires) diagnostiquée à l’âge de dix-sept ans. Sa mère Doris Sommer Rotenberg, poète et designer en joaillerie, se souvient d'une visite de son fils dont elle n'a pas pu saisir le sens au moment même. Plus tard, elle dira: «Il est venu dire adieu».

    Elle a participé, en collaboration avec le Clarke Institute of Psychiatry de l’université de Toronto, à la création de la chaire Arthur Sommer Rotenberg, consacrée aux études sur le suicide: Arthur Sommer Rotenberg Chair in Suicide Studies and Suicide Studies Unit, située au St Michael's Hospital. À cette chaire de recherche en suicidologie est associée la mission de faire des recherches afin de mieux comprendre les divers facteurs biologiques, psychologiques et sociologiques du comportement suicidaire et de mettre en place des mesures sociétales et cliniques en soins de santé visant à réduire les pertes et les souffrances résultant du suicide et du comportement suicidaire. L'équipe multiprofessionnelle de la Chaire Arthur Sommer Rotenberg en suicidologie est dirigée par le Dr Paul S. Links, professeur de psychiatrie à l'Université de Toronto, et comprend des professionnels de recherche et de soins de santé représentant les domaines de l'épidémiologie, la psychiatrie, la psychologie, le service social et la sociologie.

    Il est étonnant de constater que sur la personne, la vie et la mort d'Arthur Rotenberg si peu a été publié. Des pages entières sont consacrées à la Arthur Sommer Rotenberg Chair. Mais il y a un tabou, un consentement tacite de ne divulguer aucun matériel biographique ou autobigraphique de ce jeune homme déstiné à un si bel avenir. Ni même une photo!

    Date de création:-1-11-30 | Date de modification:2012-04-17
    Loading