• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition

    L'Encyclopédie sur la mort



    Romains Jules

    Jules Romains est né en 1885 à Saint-Julien-Chapteuil dans le Velay et décédé en août 1972. Normalien, agrégé de philosophie, licencié en sciences naturelles

    Jules RomainsEn littérature, il est reçu connu par son roman fleuve en 27 volumes: Les hommes de bonne volonté (1932-1944) qui est l'aboutissement de sa conception de l'unanimisme, déjà présente dans son oeuvre poétique La vie unanime (1907). « L'objectif du roman est de nous donner une vision globale, unanimiste du monde en nous faisant découvrir dans l'espace et dans le temps, les multiples microcosmes qui le composent » (H. Mitterand, dir., Dictionnaire des grandes oeuvres de la littérature française, Paris, Le Robert, «Les Usuels», 1992, p. 300). Cet unanimisme semble précéder le concept d' «écouméne», développé par Augustin Berque dans son Écoumène, introduction à l'étude des milieux humains, Paris, Belin, Mappemonde, 2000.

    Après la première guerre, il poursuit sa carrière littéraire et théâtrale avec des pièces comme M. Le Trouhadec saisi par la débauche (1923), Knock ou Le triomphe de la médecine (1923) et Le dictateur (1926). En 1932, il compose une triologie de l'amour conjugal Psyché (1922-1929). Ennemi du totalitarisme, il se réfugie en 1940 aux États-Unis et en Mexique. Il rentre en France en 1946 où il est élu à l'Académie française.

    Date de création:-1-11-30 | Date de modification:2012-04-12
    Loading

    Documents associés

    • Mort de quelqu'un
    • Un souvenir traversa son esprit, très vite, puis disparut. [...] Le jeune homme comprit qu'il...