• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition

    L'Encyclopédie sur la mort



    Quiroga Horacio

    Horacio QuirogaHoracio Quiroga est un écrivain uruguayen né à Salto Oriental en 1878 et mort à Buenos Aires (Argentine) en 1937. L'existence tout entière d'Horacio Quiroga est placée sous le signe de la mort : mort de son père, qui, alors que le futur écrivain est âgé de trois mois se tire une balle de fusil dans la tête sans que l'on sache s'il s'agit d'un accident ou d'un suicide; mort de son beau-père, dix-sept ans plus tard, qui se suicide d'un coup de fusil sous les yeux du jeune homme; suicide de sa première femme en 1915; mort enfin de son meilleur ami, Federico Ferrando, accidentellement tué par Quiroga lui-même alors qu'il manipule un pistolet. On ne s'étonnera pas que dans ce contexte très particulier les contes et nouvelles publiés par Horacio Quiroga soient placés sous le signe de cette facilité sinistre de mourir dont parle Victor Hugo* : on citera, notamment, dans les Contes d'Amour, de folie et de mort, les nouvelles intitulées La poule égorgée, À la dérive, Les bateaux-suicides, ou encore, dans le recueil Anaconda, la nouvelle intitulée Diète d'amour, dans laquelle le héros, invité à appliquer littéralement l'adage vivre d'amour et d'eau fraîche, meurt lentement et paisiblement de faim.

    Source
    http://fr.ulike.net/Horacio_Quiroga

    Atteint d'un cancer de la prostate, il mit fin à ses jours dans un hôpital de Buenos Aires, en avalant une pilule de cyanure. Les cendres de l'écrivain ont été mises dans un cylindre métallique pour les insérer dans une tête en bois de Quiroga, oeuvre sculptée par l'artiste russe Stephan Erzia sur un morceau de racine d'un arbre de la forêt, et enfin emmenée à la ville natale de Quiroga, Salto, en Uruguay. À cette ville il y a un musée-mausolée à la maison de sa jeunesse, qui garde la sculpture.

    Oeuvres traduits en français

    Anaconda, Métailié, 1998 (traduit de l’espagnol par Frédéric Chambert)
    Au-delà, Métailié, 1993 (traduit de l’espagnol par François Gaudry )
    Contes d'amour, de folie et de mort, Métailié, 1998 (traduit de l’espagnol par Frédéric Chambert)
    Contes de la forêt vierge, Métailié/Le Seuil, 1998
    Le Désert, Métailié, 1999 (traduit de l’espagnol par François Gaudry )
    Le Dévoreur d'hommes, Métailié/Le Seuil, 2003 (traduit de l’espagnol par Anne Boule-Christauflour)
    Les Exilés, Métailié, 1995 (traduit de l’espagnol par François Gaudry )
    Lettres d'un chasseur et autres contes, Métailié/Le Seuil, 2000 (traduit de l’espagnol par Anne Boule-Christauflour)

    A la dérive

    Le silence est l'unité de temps. L'obscurité, l'unité de lieu. D'action, il n'y a que le pas, puis le glissement de la barque sur l'eau. La scène est la forêt. La forêt est vierge. Absolument. Comme aucune femme ne le fut jamais. Silence et humilité, sous ces troncs perdus dans le ciel. Silence et humidité. Une course-poursuite contre le temps et la fatalité, conduite magistralement dans un style sec et épuré par Horacio Quiroga qui a lui-même vécu dans la forêt tropicale.

    L' Au-delà

    Aussi appelé l' Autre Monde ou l' Outre Monde est le terme générique désignant, selon les croyances, les mondes non terrestres qui accueillent les âmes après la mort, ou le monde des mythes, qu'ils soient religieux ou non. On le nomme différemment dans chaque civilisation, par exemple Champs Élysées dans la mythologie grecque, Omeyocan chez les Aztèques, ou encore Shéol dans la tradition biblique. L'au-delà est le terme désignant un concept présent dans presque toutes les religions sous la forme d'un ensemble de croyances. Celles-ci décrivent l'au-delà comme un monde plus ou moins complexe auquel nous n'avons pas accès en qualité de mortel, et satisfaisant aussi à une combinaison de deux traits principaux : il est possible d'envisager l'au-delà indépendamment du concept d'âme, par contre le concept d'âme nécessite d'être associé au concept d'au-delà, milieu où elle existe.

    Contes d'amour de folie et de mort

    Dans ces récits solidement construits, l'inquiétante étrangeté de chaque détail, l'horreur toute simple - donc absolue - et le réalisme sont l'aliment d'un fantastique aussi spectaculaire qu'ambigu; fantastique parfois drôle, plausible et cependant opaque comme peuvent l'être la monstruosité de l'enfance, la force tonnante d'un fleuve en crue, l'inclémence de la forêt vierge et des midis tropicaux ou le délire de l'homme, délire de l'amour ou folie de la mort.

    Les exilés

    Nouvelles. L'humour et l'horreur, la poésie et la panique se frôlent étrangement dans ces nouvelles écrites par un dandy tourmenté, irrésistiblement attiré, comme ses personnages qui lui ressemblent tant, par la dangereuse beauté de la grande forêt tropicale.

    Sources

    http://www.litteratureaudio.com/livre-audio-gratuit-mp3/

    http://www.librairiedialogues.fr/personne/horacio-quiroga/118060/

    http://solko.hautetfort.com/archive/2010/03/15/a-la-derive.html

    Date de création:-1-11-30 | Date de modification:2012-04-11