• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition

    L'Encyclopédie sur la mort



    Police

     

    Aux États-Unis*, on enregistre 13,8% des décès par suicide dans les services de la police contre 3% seulement dans les autres professions. En Italie*, le taux de suicide dans la police est deux fois plus élevé que parmi la population globale. En Belgique*, le rapport du comité permanent du contrôle des services de police, intitulé «Le suicide au sein des services de la police», indique pour les années 2001-2003, un nombre total de 44 suicides dont 41 sont accomplis par les hommes et 3 par les femmes. Ce qui représente un taux de 52,1 sur 100 000 habitants. La plupart de ces suicides ont eu lieu à domicile, à l’aide d’une arme à feu (33), par pendaison (8), sous un train (2) et à l’aide de médicaments (1). Au Québec*, entre 1986 et 1992, 19 policiers actifs se sont suicidés. Plus de policiers (19) décèdent par suicide qu’en service (12). Les suicides des membres de la police, hommes ou femmes sont souvent liés simultanément à plusieurs facteurs. Parmi ceux-ci, on cite le stress posttraumatique associé à l’accomplissement de leur tâche dans des situations pénibles, le stress causé par des problèmes de nature organisationnelle (comme le manque de personnel, la bureaucratisation des services, le manque de communication, l’insuffisance des moyens d’action, les délais contraignants) ou encore le stress d’ordre personnel (comme l’opposition à un déplacement ou à une réorientation au sein du service) et le stress familial.

    Dans son article «Le suicide chez les policiers au Québec: enjeux méthodologiques et état de la situation» (Population, no 2, 2000, p. 367-378), Lucie Charbonneau décrit un programme de prévention* appelé PARIS (prévention, action du risque et intention suicidaire). Une équipe de psychologues aide les policiers et policières sous la responsabilité d’un médecin. Parmi les projets en marche, il y a la tournée des unités (rencontre des policiers dans leur unité de travail respectif avec atelier d’échange et de discussion), la formation des gestionnaires et des représentants syndicaux, la mise en place d’un groupe de soutien téléphonique aux collègues par des policiers ressources.

    Actualités. En France*, à la suite de deux nouveaux suicides de policiers en juillet 2008, portant le total à 23 depuis le début de l'année, l'UNSA Police déclare qu'un tiers des suicides sont dus au métier et aux rapports hiérarchiques.

    En France (2008) des policiers ont fait usage d'un pistolet à impulsion électriques (Taser) pour sauver la vie d'un homme qui menaçait de se suicider avec un couteau tranchant. L'homme a été rapidement pris en charge en psychiatrie.

     

    Date de création:-1-11-30 | Date de modification:2012-04-16

    Documents associés