• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition

    L'Encyclopédie sur la mort



    Pisan Christine de

    http://www.chess-theory.com/images1/71428_medieval_chess.jpgVie et personnalité


    Poétesse et moraliste, née à Venise vers 1363 et décédée vers 1430 , elle suit son père Tommaso di Benvenuto da Pizzano, médecin et conférencier d’astrologie, à la cour de Charles V en 1368. Christine reçoit à la cour l’éducation donnée aux jeunes filles de la noblesse et commence à composer des poèmes lyriques. En 1379, elle épouse Étienne de Castel, noble peu fortuné, qui acquiert les charges de secrétaire et notaire du roi. Charles meurt en 1380 et Étienne, sans charges et revenues, meurt en 1390. Entre les deux, Tommaso da Pizzano meurt lui aussi.

    Âgée alors de 26 ans, Christine se retrouve ainsi avec trois enfants à charge, sans appui ni famille à la cour. Réduite à la pauvreté et devant essuyer plusieurs procès pour dettes, elle se résout à travailler pour nourrir ses enfants et choisit le métier des Lettres. Elle se consacre d'abord à l’étude.

    Dans son Histoire de Charles V, Christine «rappelle que la Gascogne, pomme de discorde entre les rois de France et d'Angleterre, est manifestement sujette au royaume de France, car elle été conquise par saint Charlemagne; et, pour vanter les mérites du roi Charles V, elle le compare à Charlemaine, qui, pour la haultece de sa proece, fut appelé Charles-le-Grant.» (Georges Minois, Charlemagne, Perrin, 2010, p. 24)

    «Comme l'enfant que premier on met à l'a, b, c, d, me pris aux histoires anciennes dès le commencement du monde, les histoires des Ebrieux, des Assiriens, et des principes des signouries procédant de l'une et de l'autre, dessendant aux Romains, des François, des Bretons et autres historiographes, après aux déductions des sciences, selon ce que en l'espace de temps que y estudiai en pos comprendre : puis me pris aux livres des poètes.»

    Elle compose une série de poèmes lyriques compilés dans Le Livre des cent ballades où la poétesse pleure son défunt mari et se plant de sa condition de femme à la cour. Elle se livre à l'écriture d'oeuvres philosophiques, politiques et morales. Féministe avant la lettre, elle s’oppose à Jean de Meung et à son Roman de la Rose et peut compter sur l'appui des philosophes Jean de Gerson et Eustache Deschamps.

    Œuvres de Christine de Pizan


    Poésies diverses composées entre 1399 et 1402:

    Œuvres poétiques de Christine de Pisan, Paris, Édition Maurice Roy, 1886-1896.
    Epistre de Dieu d'amours, 1399 ;
    Le Débat de deux amants, c. 1400.
    Le Livre des trois jugements amoureux, c. 1400.
    Le Livre du dit de Poissy, 1400.
    Le Dit de la rose, 1402.
    Le Livre du Chemin de longue estude (1402-1403).
    Le Dit de la pastoure, 1403.
    Le livre des Fais et bonnes meurs du sage roy Charles V (1404), Paris, H. Champion, 1924 (disponible en ligne sur le site de la BNF.
    Le Livre des Trois vertus ou le Trésor de la Cité des Dames (1404-1405), texte traduit et présenté par Thérèse Moreau et Éric Hicks, Stock,«Moyen Âge», 2005.
    Espitre à Isabelle de Bavière, 1405.
    Le Livre de la Prod'homie de l'homme ou Le Livre de Prudence, 1405-1406.

    Ballade V

    Hé! Dieux, quel dueil, quel rage, quel meschief,
    Quel desconfort, quel dolente aventure,
    Pour moy, helas, qui torment ay si grief,
    Qu'oncques plus grant ne souffri creature!
    L'eure maudi que ma vie tant dure,
    Car d'autre riens nulle je n'ay envie
    Fors de morir; de plus vivre n'ay cure,
    Quant cil est mort qui me tenoit en vie.

    O dure mort, or as tu trait a chief
    Touz mes bons jours, ce m'est chose molt dure,
    Quant m'as osté cil qui estoit le chief
    De tous mes biens et de ma nourriture,
    Dont si au bas m'as mis, je le te jure,
    Que j'ay desir que du corps soit ravie
    Ma doulante lasse ame trop obscure,
    Quant cil est mort qui me tenoit en vie.

    Et se mes las dolens jours fussent brief,
    Au moins cessast la dolour que j'endure;
    Mais non seront, ains toudis de rechief
    Vivray en dueil sanz fin et sanz mesure,
    En plains, en plours, en amere pointure.
    De touz assaulz dolens seray servie.
    D'ainsi mon temps user c'est bien droitture,
    Quant cil est mort qui me tenoit en vie.

    Princes, voiez la trés crueuse injure
    Que mort me fait, dont fault que je devie;
    Car choite suis en grant mesaventure,
    Quant cil est mort qui me tenoit en vie.

    Christine, Oeuvre Poétique
    http://www.poesies.net/christinedepisanpoesiecomplete.txt

    Ballade XI
    Seulete suy sans ami demourée
    Seulete suy et seulete vueil estre,
    Seulete m'a mon doulz ami laissiée,
    Seulete suy, sanz compaignon ne maistre,
    Seulete suy, dolente et courrouciée,
    Seulete suy en languour mesaisiée,
    Seulete suy plus que nulle esgarée,
    Seulete suy sanz ami démourée.
    Seulete suy a huis ou a fenestre,
    Seulete suy en un anglet muciée,
    Seulete suy, pour moy de plours repaistre,
    Seulete suy, dolente ou apaisiée,
    Seulete suy, riens n'est qui tant me siée,
    Seulete suy en ma chambre enserrée,
    Seulete suy sanz ami démourée.
    Seulete suy partout et en tout estre,
    Seulete suy, ou je voise ou je siée,
    Seulete suy plus qu'autre riens terrestre,
    Seulete suy de chascun délaissiée,
    Seulete suy durement abaissiée,
    Seulete suy souvent toute esplourée,
    Seulete suy sanz ami démourée.
    Princes, or est ma doulour commenciée :
    Seulete suy de tout'dueil menaciée,
    Seulete suy plus tainte que morée,
    Seulete suy sans ami demourée.

    http://www.cosmovisions.com/Pisan.htm

    Cinéma
    Christine, Christina, 2009
    Genre : drame historique, biographie
    Production : Luigi Musini, Roberto Cicutto
    Scénario : Stefania Sandrelli, Giacomo Scarpelli, Marco Tiberi, Furio Scarpelli
    Réalisation : Stefania Sandrelli
    Interprétation : Amanda Sandrelli, Alessio Boni, Alessandro Haber, Paola Tiziana Cruciani, Blas Roca Rey,…
    Musique : Pasquale Catalano

    IMAGE
    Christine de Pisan «Le Livre du chemin de longue étude»
    http://www.chess-theory.com/images1/71428_medieval_chess.jpg

    Date de création:-1-11-30 | Date de modification:2012-04-12