• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition

    L'Encyclopédie sur la mort



    Pfeifenberger Werner

    Pfeibenberger WernerWerner Pfeifenberger, né à Salzbourg en octobre 1941, fut professeur de science politique très considéré. Après avoir étudie le droit et les sciences économiques et politiques, il enseigna aux collèges et universités de Salzburg, Münster, Paderborn, Grenoble (France), Stellenbosch (Afrique du Sud), et Taipei (Taiwan). Il s'est enlevé la vie dans les Alpes autrichiennes le 13 mai 2000, un mois avant son procès à la cour criminelle du district de Vienne pour révisionnisme et néonazisme. Connu comme un auteur pénétré de l’idéologie de la droite antisémite, il prend position en faveur de la politique de l’apartheid en Afrique du Sud. Mais il a été surtout critiqué pour son essai «Internationalisme et nationalisme: une inimitié qui ne finira jamais», paru dans l’Annuaire 1995 de l’académie du parti autrichien de la liberté, où il traite de la «guerre des Juifs contre l’Allemagne» et fait revivre la légende de la «conspiration mondiale des Juifs».

    Lien

    Mark Weber, « German Professor [Werner Pfeifenberger], Accused of Revisionism, Commits Suicide », Institute for Historical Review (IHR)

    http://www.ihr.org/jhr/v19/v19n3p24_Weber.html

    Date de création:-1-11-30 | Date de modification:2012-04-04
    Loading