• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition

    L'Encyclopédie sur la mort



    Odinn

    OdinnOdinn est «sans conteste le dieu majeur» de la mythologie nordique. «On le présentera globalement comme : dieu fondateur, père de tous les autres, dieu des poètes (et ce point de vue ne peut être négligé, ce sont certainement les scaldes [poètes], dont il était le "patron" qui ont assuré sa fortune), dieu des morts, dieu non pas de la guerre comme on l'écrit trop souvent à la légère, mais dieu qui confère la victoire, dieu de la magie, dieu des runes, dieu du savoir (et s'il est omniscient, il a payé le prix requis: il est borgne car il a engagé un de ses yeux pour ce faire dans la source du géant Mimir (Mémoire). et surtout dieu du furor , c'est-à-dire de l'extase et des transes. » Odinn «a tous les traits d'un authentique dieu chaman qui s'empare d'un être humain dans un contexte magique, sexuel, guerrier, poétique (et dans ce dernier cas, nous appelons cela «inspiration») et qui le rend capable de prestations dont il ne se serait jamais cru capable lui-même. Odinn est borgne, laid, mal habillé d'un vieux manteau bleu, la tête couverte d'un feutre mou qui lui descend sur le front, chevauchant son coursier Sleipnir, la lance Gungnir pointée vers l'avant mais, au total, il n'a rien du «beau dieu, même s'il séduit les femmes et est donné pour le père de tous les dieux...» [les caractères gras sont de nous]

    Source: Régis Boyer, Les Vikings. Histoire, mythes, dictionnaire, Paris, Robert Laffont, 2008, p. 442.

    IMAGE

    visindavefur.hi.is

    Date de création:-1-11-30 | Date de modification:2012-04-18
    Loading