• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition

    L'Encyclopédie sur la mort



    Niobé

    WithanIl est un mythe célèbre, celui de Niobé et de ses enfants, qui dépeint une fois encore Apollon en archer redoutable. C'est un vieux récit, probablement thébain mais venu d'Asie Mineure - que connaissait le poète de l'Illiade. Niobé avait six fils et autant de filles - d'autres traditions disent sept. Heureuse et confiante, elle se disait la plus heureuse des femmes, mortelles ou immortelles, et se moquait même de Létô, l'amante de Zeus, qui n'avait engendré qu'un seul garçon et une seule fille. Terriblement courroucés, Apollon et Artémis* (Diane) tuèrent les enfants de Niobé qu'ils laissèrent, elle, en proie à un chagrin inapaisable.

    Achille rappelle au vieillard Priam la tragique histoire de Niobé qui perdit presque tous ses enfants par les mains d'Apollon et de sa soeur:

    «- Ton fils t'est rendu, vieillard, ainsi que tu le demandes. Il est étendu sur le lit. Quand luira l'aube, tu le verras, en l'emmenant. À cette heure, songeons au repas du soir. Niobé elle-même, Niobé aux beaux cheveux a songé à manger, elle qui, en sa maison, avait vu périr douze enfants, six filles, six fils en pleine jeunesse. Les fils, c'est Apollon qui les tua de son arc d'argent, courroucé contre Niobé; les filles, c'est Artémis la Sagitaire, parce que Niobé se prétendait l'égale de Létô,la jolie; Létô, disait-elle, avait eu deux enfants: elle en avait, elle, une multitude! Ces deux-là cependant les tuèrent tous! Et, pendant neuf jours, ils gisaient à terre, sanglants, personne n'étant là pour les ensevelir: le fils de Cronos avait changé les gens en pierre. Ce furent les dieux, fils de Ciel, qui, le dixième jour, les ensevelirent. Et Niobé alors songea à manger: elle en avait assez de pleurer.

    Et maintenant, dans les rochers, au milieu des pics solitaires, sur le Sipyle, où l'on dit que gîtent les nymphes divines qui s'ébattent aux bords de l'Achéloos, muée en pierre par le vouloir des dieux, Niobé rumine ses chagrins. (Homère, Illiade, XXIV, 599-617)

    «Niobé, victime des archers divins» dans Jacques Désautels, Dieux et mythes de la Grèce ancienne: la mythologie gréco-romaine, Québec, Presses Université Laval, 1988, 532-533.
    http://books.google.ca/books?id=Slty7Pa0w5oC&printsec=frontcover&hl=fr

    IMAGE
    www.withan.com/Galeries/ Images/Jaune/Niobe.jpg

    Date de création:-1-11-30 | Date de modification:2012-04-18