• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition

    L'Encyclopédie sur la mort



    Monicelli Mario

    Monicelle MarioÀ Rome, le réalisateur et scénariste italien Mario Monicelli, est décédé lundi le 29 novembre 2010. L'homme de 95 ans, considéré comme un des pères de la comédie italienne des années 1940-1960, s'est suicidé en se jetant par une fenêtre du cinquième étage de l'hôpital San Giovanni où il était soigné pour des problèmes pancréatiques; son état semblait incurable.

    Mario Monicelli était né le 15 mai 1915 à Viareggio, en Toscane, où il avait passé toute son enfance. «Mes chers Amis», où avec l'acteur français Philippe Noiret en journaliste florentin partant faire les 400 coups avec ses copains quinquagénaires, dont Ugo Tognazzi, est resté un sommet de la comédie italienne et l'un de ses meilleurs films. Monicelli a aussi travaillé pour le théâtre et la télévision.

    Le cinéaste a réuni au cours de sa carrière les plus grands noms de la comédie italienne, dont Sophia Loren, Toto et Alberto Sordi. Il a réalisé «Le pigeon» (1958) avec Vittorio Gassman, Marcello Mastroianni et Claudia Cardinale, «La grande guerre» (1959) avec Gassman qui lui a valu le Lion d'or à Venise et une nomination aux Oscars et «Casanova 70» (1965). Il a reçu aussi en 1991 un Lion d'or d'honneur au Festival du film de Venise pour l'ensemble de son oeuvre.

    «Sans la mort, la faim, la maladie et la misère, nous ne pourrions pas faire rire en Italie», disait Monicelli. L’œuvre de Monicelli est peuplée de personnages humains à force d'être ridicules, grandioses dans leur petitesse.

    Sur Mario Monicelli: «L’armata di Mario» de Francesco Ranieri Martinotti», film documentaire inédit, 2006.

    IMAGE

    1kult.com

    Date de création:-1-11-30 | Date de modification:2012-04-18
    Loading