• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition

    L'Encyclopédie sur la mort



    Milton John

    Pour la biographie et la bibliographie de John Milton :

    Outre l'Encyclopédie de l'Agora, consulter:
    John Milton homepage: http://johnmilton.org/

    Nicole Berry, John Milton, Le Paradis perdu. Des ténèbres à la lumière, Lausanne, l'Âge de l'homme, 2005.

    Milton John John Milton (1608 - 1674), poète du siècle de Shakespeare*, moins séduisant mais passionnant, déploie une fresque grandiose et, en racontant la création, ose des idées qui s'apparentent à celles d'Hubert Reeves et font penser aux fantaisies de Calvino. Avant Le Paradis Perdu: ses traités sur le Divorce, l'Education, la Religion, le Régicide et l'extraordinaire Areopagitica, contre la Censure, pour la liberté d'imprimer (" interdire un livre est pire que tuer un homme "). Le Paradis Perdu, vision splendide de l'univers déployé devant les yeux clos du poète aveugle, s'offre à l'oreille du musicien: les sons parlent et le poème a inspiré Penderecki après Haendel. Grâce à la musique, l'univers n'est pas vide mais plein: " Je suis celui qui emplit l'infini. " Du whirlwind au whispering, l'œuvre chante. La nuit est peuplée de visions mystérieuses, les astres vont leur ronde vers l'infini, la matière est spiritualisée, l'Ange parle et écoute. Héros du poème, " Tentateur " face au " Tortureur ", Satan dit la douleur et la rébellion du poète. Milton a une audace sacrilège: il fait de Satan la victime sacrificielle, comme Prométhée. Milton, " le plus érudit des poètes ", évoque l'Enfer après Virgile* et Dante*, l'Eden ou le jardin des désirs. Traduit par Chateaubriand, il est romantique et tous les deux ont été fascinés par la wilderness. De l'expérience de la terreur à l'enchantement des nuits constellées d'étoiles, Le Paradis Perdu est une aventure intérieure. L'essai proposé tente d'en tracer les détours. L'auteur écoute avec respect et compassion et rend sensible la douleur de l'homme solitaire, la splendeur aussi. Les hypothèses psychanalytiques, l'interprétation discrète suscitent la réflexion: l'avant naître et l'avant créé, la naissance et la mort, la faute et le sacrifice. Très documentée, cette " Œuvre ouverte " s'adresse aux lecteurs cultivés autant qu'aux spécialistes. La poésie triomphe de l'irreprésentable, acceptant l'offertoire du poète et refusant le credo de l'homme.

    http://books.google.ca/books?id=2jJtK54UTEkC&dq=John+Milton&hl=fr&source=gbs_navlinks_s

    IMAGE

    library.sc.edu

    Date de création:-1-11-30 | Date de modification:2012-04-17

    Documents associés

    • L'autre figure
    • L'autre figure, Si l'on peut appeler figure ce qui n'avait point de figure Distincte en membres,...