• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition

    L'Encyclopédie sur la mort



    Locke John

    John LockeJohn Locke né à Wrington, Somerset, le 29 août 1632 et décédé à Oates, Essex, le 28 octobre 1704 philosophe anglais, l'un des principaux précurseurs des Lumières. Il estima que l'expérience est à l'origine de la connaissance.

    Philosophe anglais, représentant de l’empirisme anglo-saxon du libéralisme politique et de la notion d'« État de droit », auteur de Essai sur l’entendement humain et Lettre sur la tolérance. Selon lui, les êtres humains sont tous l’ouvrage d’un seul ouvrier tout-puissant et infiniment sage. Ils sont sa propriété faite pour durer selon son bon plaisir et non pas selon celui d’un autre. Ils sont tous des serviteurs d’un maître souverain qui les a envoyés dans le monde par son ordre et pour ses affaires. Les hommes n’ont donc pas le droit de détruire ce que Dieu a créé et ils sont dans le monde pour accomplir la mission qu’ils ont reçue de ses mains. (J. Locke, Second Treatise of Government, McMaster University, format PDF, chap. I, 6, p. 107) L’argument contre le suicide s’appuie donc sur l’appartenance de l’homme à Dieu. Le tabou du suicide trouve son fondement dans le commandement divin de préserver notre vie et la vie d'autrui. L' assertion de l'égalité de tous les humains est une universalisation de l'obligation selo laquelle chaque être humain porte en respect et en soins à l'égard de soi (George Windstrup, Political Theory, vol. 8, n. 2, mai 1980, p. 169-182).

    Date de création:-1-11-30 | Date de modification:2012-04-10
    Loading