• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition

    L'Encyclopédie sur la mort



    Les trois morts et les trois vifs











    La Ferte-Vidame (Eure-et-Loir)www.popadd.com/

    Six poèmes ont été composé dans la seconde moitié du XIII° siècle ou dans la première moitié du XIV° siècle qui racontent la rencontre et le dialogue de trois vivants avec trois morts. Ces récits poétiques et humoristiques sont très semblables de contenu et ne diffèrent que de forme. Dans le sixième poème, les personnages sont du sexe féminin: «li dis des trois mortes et des trois vives». Nous avons choisi le poème qui est sans doute le plus ancien ainsi que le sixième.

    Li troi mort et li troi vif
    Poème de Baudouin de Condé, ménestrel à la cour de Marguerite II, comtesse de Flandre (1244-1280). «Il a composé pour la haute société une vingtaine de dits moraux avec la verve parfois satirique qui se manifeste dans celui que nous étudions ici.

    À trois jeunes vaniteux apparaissent trois hideux cadavres. Le premier vivant est tellement épouvanté qu'il veut fuir. Le second est d'avis qu'il faut tirer profit de cette apparition, envoyée par Dieu. Le troisième considère l'horrible aspect qu'offrent les cadavres. Le premier mort dit qu'ils ont été aussi beaux que les jeunes compagnons : lui-même était duc, l'autre comte et le troisième marquis. Le deuxième rappelle que la mort terrasse également les grands et les petits: c'est la conséquence du péché d'Adam. Le troisième parle de la mort, contre laquelle personne n'a d'assurance et devant laquelle il n'y a qu'une garantie: faire le bien et fuir le péché.

    Ce petit poème, d'un style travaillé, est plein cependant de mouvement et de vie. Le préambule en est rapide, les propos des vivants expriment bien leur impression et leur effroi. Dans d'autres pièces, les vivants s'étendront sur des idées qui sont mieux à leur place, ici, dans la bouche des morts. L'heureuse disposition du poème assure, en somme, à la pièce de Baudouin un intérêt qui dure du commencement jusqu'à la fin et c'est en cela qu'elle se distingue des autres.»

    Incipit:
    Ce sont li troi mort et li troi vif que Baudouins de Condé fist.
    Ensi con la matere conte,
    il furent, si con duc et conte,
    troi noble homme de grant arroi
    et de rice, con fil a roi...

    Explicit:
    ... Priiés pour nous au Patre nostre,
    s'en dites une patrenostre,
    tout troi de boin cuer et de fin,
    que Diex vous prenge a boin defin.

    li dis des trois mortes et des trois vives
    Poème anonyme de la première moitié du XIV° siècle dont seulement un fragment existe que voici:

    Ci coumence li dis des trois mortes et des trois vives.
    Une avanture merveilleuse,
    qui a l'ouir est molt piteuse,
    avint l'autre hier en Normandie
    de trois dames, dont amoureuse
    dont chascune estoit [et] couvoiteuse
    de maintenir vie jolye.
    D'autre riens n'avoient envie,
    car chascune quidoit en vie
    manoir tous jours, més trop crueuse
    avanture lor fu baillie
    de Dieu qui toute rien mestrie
    [reste manque dans le manuscrit]

    Date de création:-1-11-30 | Date de modification:2012-04-17

    Notes

    Source: Archives de littérature du Moyen Âge
    http://www.arlima.net/mp/mort.html#liste