• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition

    L'Encyclopédie sur la mort



    Les clefs du monde

    NUIT D'ENCRE POUR LA FÉE DES ÉTOILES

    Mon amie respire difficilement. Parfois on lui administre
    quelque tourmente et soudain je la sens retomber dans sa vie.
    Comme un phare éteint qu'une bourrasque aurait emporté
    pour aller le déposer allumé de l'autre côté de l'île.

    Mourir a toujours été un art. En fait, mourir peut bien s'avérer
    la véritable essence de l'art, la ligne sombre sur canevas
    ou papier donnant un sens à l'espace vain, au vide.
    L'Univers lui accordera-t-il ce talent comme il lui a concédé
    ses yeux d'ambre, ce chaud sourire. Son cœur se pressant
    vers une noirceur qui toujours se tint à un doigt d'elle.

    Mon amie est couchée sur un étroit promontoire
    de silencieux hurlevents. Ce monde afin qu'un mystère se répète
    lui a donné le jour; ce soir je sens son ventre immense
    se contracter pour la pousser vers la nuit.

    @ LEROUX Paul-Georges, Les Clefs du monde, Montréal,
    Les Éditions d’art La Sauvagine, 1995,

    FÉE DES ÉTOILES (Pseudonyme de Josée Yvon / poétesse / victime du / sida)


    INFINITIF


    S'endormir inerte sous un solstice d'hiver.
    Se réveiller en pleine nuit et poser les yeux
    Sur une constellation un peu plus brillante que les autres.
    Sommeiller. Se réveiller de nouveau
    de ressentir confusément quelque chose, quelque part
    se déplacer pour l'éternité.
    Se rendormir une fois de plus
    et laisser le froid investir tendrement la nuque.

    SIDDHARTA

    Dans l'ombre d'une fougère
    près de longs traits
    d'une intense lumière
    la terre ambre donne naissance à de l'eau

    Quelques pierres pour résonner ce mystère
    un filet d'argent
    qui surtout s'égare
    dans du vert
    avant de devenir
    beaucoup plus loin
    bruissante rivière.

    Mais quand je regarde à mes pieds,
    mon reflet s'auréole
    des vifs chatoiements solaires
    comme s'il trouvait
    ici même et pour toujours
    de toute absence
    la source heureuse.

    © Paul-Georges Leroux, Les clefs du monde, 1995.

    Date de création:-1-11-30 | Date de modification:2012-04-18

    Notes

    Nos sincères remerciements à Paul-Georges Leroux qui offre aux visiteurs de notre Encyclopédie quelques de ses poèmes