• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition

    L'Encyclopédie sur la mort



    Leprest Allain

    Né à Lestre dans le Cotentin le 3 juin 1954 et domicilié à Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne), le chanteur et parolier français Allain Leprest s’est donné la mort à Antraigues-sur-Volane (Ardèche) le 15 août 2011 dans le gîte, prêté par un ami, où il passait ses vacances. Il a été inhumé le 23 août 2011 au cimetière Monmousseau à Ivry-sur-Seine.

    Auteur dans la lignée de la chanson poétique de tradition française, il écrit, interprète ses propres chansons, partagées souvent avec Romain Didier. Accompagné pendant près de 10 ans par le pianiste Jean-Louis Beydon, il sillonne la France et ses alentours. Il est ensuite accompagné au piano par Nathalie Miravette de 2000 à 2011 ou par Léo Nissim de 2004 à 2011.
    Allain Leprest fait un bout de chemin avec Saravah, la plus ancienne maison française de production musicale en activité. Chez Saravah, Leprest et Richard Galliano collaborent pour un album, Voce a mano. Il écrit également des textes pour d'autres artistes comme Juliette Gréco, Francesca Solleville ou Enzo Enzo. Reconnu et admiré par ses pairs et ses aînés, dont Jean Ferrat, Juliette Gréco, Henri Salvador, Claude Nougaro, Francesca Solleville, Anne Sylvestre, Allain Leprest n'a pas une large reconnaissance des médias, ni du grand public. Il a construit une œuvre, en artisan émérite et très exigeant. Membre engagé du Parti communiste PCF, il a participé, lors de la Fête de l'Humanité 2010, à l'hommage rendu à Jean Ferrat. Allain Leprest souffrait d’un cancer des poumons, en rémission. Il devait sortir un nouvel album à la fin de l’année et donner une série de concerts à La Cigale à Paris notamment, a indiqué son producteur.

    Le chanteur Jean Ferrat, inhumé à Antraigues en 2010, « avait une haute idée d’Allain Leprest en tant qu’auteur et interprète », a souligné le maire Michel Pesenti. Le ministre de la culture, Frédéric Mitterrand, a salué en Allain Leprest « l’un des plus représentatifs de cette si riche tradition française d’une chanson aux textes longuement médités ». « Auteur, compositeur, interprète mais d’abord et en toute chose poète, Allain Leprest était un homme sans concession qui aura tracé sa voie très loin des sentiers battus », a déclaré le ministre dans un communiqué. il était « moins connu du grand public mais très apprécié des gens qui s’intéressent à la chanson française », a ajouté le ministre, qualifiant l’artiste de « Rimbaud des temps modernes, en constante rébellion par rapport à la société mais qui avait gardé son cœur d’enfant ». Leprest et ses chansons sont évoqués dans quatre romans noirs de Roger Martin parus aux Éditions du Seuil et au Cherche Midi.

    Source

    « Suicide du chanteur Allain Leprest, parolier de Gréco et admiré par Ferrat »

    Le Point.fr , le 18-08-2011

    http://www.lepoint.fr/ces-gens-la/suicide-du-chanteur-allain-leprest-
    parolier-de-greco-et-admire-par-ferrat-16-08-2011-1363061_264.php


    IMAGE
    Allain Leprest
    Concerlive.fr

    Date de création:-1-11-30 | Date de modification:2012-04-18
    Loading