• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition

    L'Encyclopédie sur la mort



    Le Christ sur une chaise électrique

    Gap-Embrun

    Une sculpture baptisée «Pieta», représentant le Christ mort sur une chaise électrique, est exposée jusqu'au dimanche 12 avril 2009 dans la cathédrale de Gap (Hautes-Alpes), ne laissant pas les visiteurs indifférents. Mgr Jean-Michel di Falco, évêque de Gap et d'Embrun, à l'origine de l'exposition qui suscite de vives réactions, explique que «cette œuvre ne laisse pas indifférent, mais parler de polémique est faux. Le scandale n'est pas là où on le croit». L'exposition est en revanche l'occasion de susciter un débat sur le Christ, reconnaît l'évêque : «Je voulais que le choc provoqué nous fasse reprendre conscience du scandale de quelqu'un cloué sur une croix. Par habitude on n'éprouve plus de réelles émotions face à quelque chose de véritablement scandaleux, la crucifixion.»

    La croix était l'instrument de la mort à Jérusalem durant l'occupation romaine, période pendant laquelle Jésus fut condamné à mort. Aujourd'hui, aux États-Unis dans plusieurs États, la chaise électrique est l'instrument de la peine de mort*. La croix est traditionnellement, pour les chrétiens, le symbole du scandale ou de l'humiliation extrême infligée à des humains. La chaise électrique est un symbole contemporain du même scandale.

    IMAGE: PIETA, « le Christ et la chaise électrique» de Paul Fryer, sculpteur
    www.leforumcatholique.org/ message.php?num=475552

    Date de création:-1-11-30 | Date de modification:2012-04-17