• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition

    L'Encyclopédie sur la mort



    La mort noire


    «En France, on retrouve dans la petite ville de Lavaudieu une fresque aussi étrange qu'exceptionnelle. Un des murs de l'église St-André est orné d'une oeuvre datant de 1355, intitulée La Mort noire. Dans cette fresque, la Mort est une personnification de la peste et - chose rare dans l'art macabre - elle est représentée sous les traits d'une femme. Autre caractère particulier, la Mort n'est pas un cadavre en décomposition, ni un squelette, mais un corps sain d'apparence. Elle est armée de plusieurs flèches qu'elle tient de ses deux mains, mais on ne remarque pas la présence d'un arc. Malgré cela, plusieurs personnes gisent à ses pieds, chacune atteinte d'une flèche. Cette arme est souvent associée avec la peste dans l'iconographie chrétienne. Remarquez que les flèches ont frappé les personnages à l'endroit où les bubons apposent leur marque (cou, aisselle, aine, ethttp://portaildurisque.iut.u-bordeaux1.fr/artrisque/3/lamortnoire.jpgc). On représentait également ainsi le corps de Saint-Sébastien; ce dernier fut d'ailleurs consacré protecteur de la peste à l'époque médiévale.
Il est difficile d'identifier avec précision les personnages de cette fresque. Toutefois, on peut penser que diverses classes sociales sont peintes: ecclésiastiques et laïques, riches et pauvres, hommes et femmes. Cette fresque de Lavaudieu est un exemple unique dans l'art macabre - ce qui n'empêche pas de faire certains rapprochements. La Mort noire ressemble à d'autres thèmes plus connus comme la danse macabre ou le triomphe de la Mort. Dans tous les cas, on retrouve dans une même oeuvre divers groupes sociaux et le même enseignement: la peste, et par conséquent la mort, peut atteindre tous les gens quelle que soit leur condition sociale.» («Représentations diverses de la mort» dans La mort dans l'art :

    Liens

    http://www.lamortdanslart.com/divers/divers.htm

    portaildurisque.iut.u-bordeaux1.fr/.../ tabl3.htm

    Date de création:-1-11-30 | Date de modification:2012-04-12
    Loading