• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition

    L'Encyclopédie sur la mort



    La Mettrie Julien Offray de

     La mettrie Julien Offray dede La Mettrie Juilien Offray, médecin et philosophe matérialiste français, né à Saint-Malo le 12 décembre 1709 et mort le 11 novembre 1751 à Potsdam. Dans son Système d’Épicure, il se prononce avec véhémence contre le suicide en invoquant le recours à la religion pour les simples, et à la sagesse pour les autres :

    « Non, je ne serai point le corrupteur du goût inné qu’on a pour la vie […]. Je ferai envisager aux simples les grands biens que la religion promet à qui aura la patience de supporter ce qu’un grand homme a nommé le mal de vivre […]. Les autres, ceux pour qui la religion n’est que ce qu’elle est, une fable, ne pouvant les retenir par des liens rompus, je tâcherai de les séduire par des sentiments généreux. Je ferai paraître une épouse, une maîtresse en pleurs, des enfants désolés […]. Quel est ce monstre qui, par une douleur d’un moment s’arrachant à sa famille, à ses amis, à sa patrie, n’a pour but que de se délivrer des devoirs les plus sacrés?» (Œuvres philosophiques, ii, Hildesheim, G. Olms, 1970, p. 37).

    Cependant dans ce même ouvrage, il prône une morale plus nuancée: «Il est violent à la nature de ne pas succomber à la tentation de mourir quand le dégoût de la vie fait le plaisir de la mort», et il s’interroge: «Que risque-t-on à mourir et que ne risque-t-on à vivre?» (p. 35-36). Et dans son Anti-Sénèque ou discours sur le bonheur, il récidive: «Sans doute, c’est violer la nature que de la conserver pour son propre tourment […]. Lorsque la vie est absolument sans aucun bien et qu’au contraire elle est assiégée d’une foule de maux terribles, faut-il attendre une mort ignominieuse? » (p. 186).

     

    Date de création:-1-11-30 | Date de modification:2012-04-03