• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition

    L'Encyclopédie sur la mort



    Kravtchenko Iouri

    Kravtchenko IouriIouri Kravtchenko, 53 ans, ancien ministre de l’Intérieur de l’Ukraine, témoin clé dans l’affaire du meurtre du journaliste Georgiy Gongadze, a été retrouvé mort, le 4 mars 2005 au matin, dans sa maison de campagne de Koncha-Zaspa, un quartier résidentiel de la périphérie de Kiev. Selon la version officielle, il se serait suicidé, mais plusieurs journalistes et acteurs de l’affaire affirment qu’il s’agit d’un assassinat. En effet, l’ancien ministre devait comparaître le lendemain dans le cadre de l’affaire Gongadze. Entre-temps, une commission d’enquête sur ce décès est mise en place. Victor Ioutchenko, alors président de l’Ukraine, estima que Kravtchenko, ayant le droit de coopérer avec le tribunal et de défendre son honneur ou de «se condamner soi-même» pour ses crimes, a choisi la seconde option. Dans une lettre posthume, ce dernier impute son suicide à l’ancien président Léonid Koutchma et à son entourage. Or, c’est depuis 2000, que l’opposition accuse Koutchma d’avoir commandité le meurtre de Gongadze. Mais l’ancien président a déclaré être innocent « devant Dieu, devant les gens et devant sa conscience ». Kravtchenko, suicidé ou assassiné, devient un des boucs émissaires d’une collectivité aux prises avec les démons de la corruption dans la difficile expérience de son indépendance face à la Russie et de son hasardeux rapprochement avec les États occidentaux. Une lettre a été retrouvée dans une poche d’un vêtement que portait Kravtchenko au moment de sa mort apportant des éléments à l'enquête sur l'assassinat du journaliste Gongadzé.

    Médias

    « L’ancien ministre ukrainien de l’Intérieur, Iouri Kravtchenko, retrouvé mort vendredi à son domicile, a laissé un message dans lequel il apporte des éléments importants à l’enquête sur l’assassinat du journaliste Guéorgui Gongadzé, selon le chef de la Sécurité d’Etat, Oleksandr Tourtchinov. Celui-ci a annoncé que la lettre avait été retrouvée dans une poche d’un vêtement que portait Kravtchenko au moment de sa mort infligée par une arme à feu ».

    http://www.interet-general.info/spip.php?article4070

    Une "épidémie" de suicides protège l'ancien président Koutchma. La mort dans des circonstances troubles de plusieurs proches de l’ancien président Leonid Koutchma, dont l’ancien ministre de l’Intérieur Iouri Kravtchenko, vendredi 4 mars, sème la confusion dans l’affaire Gongadze, du nom du journaliste ukrainien assassiné fin 2000. Pour la presse ukrainienne et russe, les disparitions de ces témoins clés arrangent Leonid Koutchma

    http://www.courrierinternational.com/revue-de-presse/2005/03/07/
    une-epidemie-de-suicides-protege-l-ancien-president-koutchma

    Date de création:-1-11-30 | Date de modification:2012-04-10
    Loading