• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition

    L'Encyclopédie sur la mort



    Korshunova Rusiana

    Ruslana KorshunovaLe mannequin Ruslana Korshunova, née le 2 juillet 1987 à Almaty dans la République du Kazakhstan de parents russes, s'est tuée lors d'une chute de neuf étages depuis son balcon du 130 Water Street dans le quartier d'affaires de Manhattan à New York en plein après-midi du 28 juin 2008. Les forces de police présentes constatent l'absence de signes de lutte dans l'appartement et concluent au suicide. La jeune femme revenait d'une séance de photos à Paris et ne manifesta aucun signe apparent de dépression. Son ami Artem Perchenok, 24 ans, a déclaré au New York Post qu'il avait déposé Ruslana à son appartement, plusieurs heures avant sa mort, après avoir regardé ensemble le film Ghost de Demi Moore. Le 7 juillet 2008, Rusiana fut inhumée au cimetière Khovanskoye de Moscou.

    Ruslana Korshunova, qui aurait eu 21 ans quelques jours avant son décès, travaillait pour la prestigieuse agence IMG. Elle était apparue dans des publicités pour Christian Dior, Marc Jacobs, DKNY et Vera Wang. Elle parlait couramment le russe, l'anglais et l'allemand. Ses yeux exprimaient une authentique vie intérieure très éloignée de ce que présentait son modèle de « topstar ».

    Elle aurait confié à la presse : « I'm so lost. Will I ever find myself? » (Je suis si perdu. Est-ce que je vais un jour me retrouver?) Parmi ses écrits, on aurait trouvé une citation: « My dream is to fly. Oh, my rainbow it is too high » (Mon rêve est de voler. Oh, mon arc en ciel, il est trop haut).

    Date de création:-1-11-30 | Date de modification:2012-04-10
    Loading