• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition

    L'Encyclopédie sur la mort



    Khmers rouges (génocide)

    Basée sur les histoires de 1 300 familles khmères, représentant quelque 13 000 personnes, l'étude de Marek Sliwinski dresse le premier bilan démographique de la guerre civile des années 1970-1975, de la révolution khmère rouge (1975-1979) et des années de l'intervention militaire vietnamienne au Cambodge (1979-1989).

    De Marek Sliwinski, Le génocide khmer Rouge, première partie. Une analyse démographique, Paris, l'Harmattan, 1995, 174 pages, Jérôme Rouer fait une présentation que nous publions ci-dessous et qui est suivie par des chiffres et des données chronologiques du Cambodge de 1960 à 1990.

    Présentation
    L'auteur met surtout en évidence ce qui a tour à tour été nié, minimisé, occulté : l'ampleur du génocide commis par les Khmers rouges. L'analyse des lieux et des circonstances des décès prouve en effet qu'il y a bien eu politique d'extermination préméditée puis planifiée. Ainsi plus de 60% des habitants du pays ont-ils dû suivre les chemins de la déportation et, en moins de quatre années, le Cambodge, transformé en un immense camp de concentration, a perdu 25 % de sa population.
    Est ici évalué avec précision tout ce qui a concouru à la désintégration de la société et à sa décimation : les mouvements migratoires depuis 1970, les méthodes et l'ampleur des exécutions, les ravages de la famine, la natalité et les incidences de celle-ci sur le présent et l'avenir du pays.

    Marek Sliwinski propose enfin de pertinents éléments de réponse aux questions que beaucoup se posent : comment un génocide d'une telle ampleur a-t-il été rendu possible ? Pourquoi le génocide a-t-il été aussi facilement absous ? A cet égard, en même temps qu'il souligne que la politique de défense des Droits de l'Homme demeure au service des intérêts de l'Etat, il s'interroge sur certains traits d'une société khmère qui conduisent au manque de responsabilité individuelle et collective.

    Marek Sliwinski enseigne au Département de Science politique de l'Université de Genève et est membre de l'Institut des Sciences politiques de l'Académie Polonaise des Sciences. Il a publié en 1977 un rapport remarqué sur les conséquences démographiques et sociales de la guerre en Afghanistan qui lui a permis d'exercer ses méthodes d'analyse.

    Pour la page intégrale consulter: http://khmercanada.site.voila.fr/textes8.htm

    Entretien avec Richard Rechtman, «des réfugiés cambodgiens envahis par leurs morts»
    Par Stéphanie Gée ,05-02-2009
    http://ka-set.info/actualites/khmers-rouges/cambodge-richard-rechtman-refugies-cambodgien-anthropologue-psychiatre-traumatisme-bophana-090205.html

    Date de création:-1-11-30 | Date de modification:2012-04-10
    Loading