• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition

    L'Encyclopédie sur la mort



    Katyn

    «C'est une tragédie inconcevable, un malheur inimaginable», a déclaré Lech Walesa en apprenant la mort du Président Polonais Lech Kaczynski, celle de son épouse, de son état-major, de l'équipage. La douleur des Polonais est d'autant plus grande que le Président se rendait à la commémoration du massacre de Katyn : «Il y a 70 ans à Katyn, les Soviétiques ont éliminé les élites polonaises. Aujourd'hui, l'élite polonaise a péri, alors qu'elle s'y rendait pour rendre hommage aux Polonais tués», poursuivait Lech Walesa.

    Dans l'avion, descendants des officiers assassinés voici 70 ans, historiens, religieux, responsables politiques venaient rendre hommage à la mémoire de leurs héros disparus. Après des années de refus, la Russie reconnaissait sa responsabilité dans ce massacre. Une page nouvelle semblait enfin s'ouvrir entre ces deux pays et, par conséquent, entre l'Europe et la Russie. Mais, une nouvelle fois, le silence de la forêt de Katyn a recouvert la voix des Polonais. Leurs chants n'ont pas retenti en ce lieu pour éveiller l'aube de la réconciliation.
    http://www.ouest-france.fr/actu/actuDet_-Pologne-le-courage-de-la-verite-_3632-1328733_actu.Htm

    Dans l'imaginaire polonais, Lech Kaczynski, en s'écrasant dans la forêt de Smolensk, se serait une nouvelle fois sacrifié pour son peuple, à l'image des 4500 officiers du printemps 1940. Vladimir Poutine a parfaitement pris la mesure de ce drame. A Smolensk, hier dans la nuit, dans un geste de tendresse inhabituel, le Premier ministre russe a serré dans ses bras son homologue polonais. C'était une image très forte.
    http://www.lefigaro.fr/international/2010/04/11/01003-20100411ARTFIG00029-le-symbole-de-katyn-.php


    Bibliographie
    Alexandra Viatteau, Katyn. La vérité sur un crime de guerre, Bruxelles, André Versaille Éditeurs, 2009.
    Alexandra Viatteau, Katyn, l'armée polonaise assassinée, Bruxelles, Complexe, 1982 et 1989.
    Alexandra Viatteau, Staline assassine la Pologne, 1939-1947, Paris, Seuil, 1999.
    Victor Zaslavsky, Le massacre de Katyn, Paris, Éditions du Rocher, 2003.

    Cinema

    Katyn, film réalisé par Andrzej Wajda
    Avec Artur Zmijewski, Maja Ostaszewska, Andrzej Chyra, …
    Année de production : 2007
    Sortie française le 1er avril 2009.

    Le début du film montre une Pologne prise sous l’étau, attaquée à la fois par les soviétiques et par les nazis. La Pologne est dévastée et le peuple se déchire. Wajda revient sur ce traumatisme fondateur de l’histoire moderne de la Pologne, alors que les faits sont à peine digéré aujourd’hui. Il s’intéresse à la trajectoire d’une famille vite déchirée dès lors que le père est fait prisonnier par les soviétiques. Sa femme, sa fille, sa mère sa soeur, ne le reverront jamais mais elles le chercheront tant que l’espoir sera permis. Avant d’être envoyé à la mort, Andrzej écrit des lettres dans lesquels il raconte ce qu’il vit et ce qu’il voit. Ces lettres finiront toutes par parvenir à Anna, son épouse, même des années plus tard, après la guerre.

    Benoît Thevenin, «Katyn d’Andrzej Wajda : film douloureux sur une barbarie longtemps méconnue», le 10 avril 2010
    http://voyages.ideoz.fr/katyn-d’andrzej-wajda-film-remarquable-sur-un-evenement-longtemps-meconnu/

    Date de création:-1-11-30 | Date de modification:2012-04-18
    Loading