• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition

    L'Encyclopédie sur la mort



    Harragas

    • Drame
    • Date de sortie : 24 Février 2010
    • Réalisé par : Merzak ALLOUACHE
    • Avec : Nabil Asli , Seddik Benyagoub , Okacha TOUITA
    • Durée : 1h35min
    • Pays de production : Algeria , France
    • Titre original : Harragas
    • Distributeur : Jour2Fete

    Synopsis

    Mostaganem, à 200km des côtes algériennes. Hassan, un passeur, prépare en secret le départ illégal d'un groupe d'immigrants vers les côtes espagnoles. Rachid, Nasser et Omar ont décidé de quitter leur Algérie natale pour de meilleures perspectives d'avenir en Europe. Submergé par le désespoir, Omar se suicide peu avant leur départ. « Si je reste je meurs, si je pars, je meurs aussi », se contente de révéler la lettre d'adieu* laissée par Omar. Son désespoir naît donc de cette incapacité d'entrevoir une issue à une situation devenue intolérable.

    Sa sœur Imène prend alors sa place dans l'embarcation de fortune censée les emmener illégalement jusqu'aux côtes espagnoles. Une traversée de la Méditerranée périlleuse en compagnie de six autres « Harragas », ces migrants* clandestins qui brûlent leurs papiers pour empêcher que les garde-côtes sachent d'où ils viennent s'ils les interceptent. «Partir», cela veut dire «brûler». On brûle ses papiers, on brûle les frontières, on brûle sa vie. Ces enfants livrés à eux-mêmes, ce sont des «brûleurs», plus communément appelés des «harragas». Ainsi dix «brûleurs» participent au voyage. Harragas est la mise en scène de l'odyssée de ce groupe rêvant à l'Espagne, porte ouverte sur l'Eldorado européen.En Algérie où le désespoir et la pauvreté* font rage, des centaines de personnes sont prêtes à tout pour changer de vie, passer la frontière, partir à tout prix.

    Dans ce film le réalisateur Merzak Allouache poursuit sa réflexion sur la jeunesse algérienne à travers l'odyssée d'un groupe d'amis prêt à tout pour rejoindre l'Europe. Les articles de presse et les documentaires pullulent sur les clandestins qui prennent la mer depuis l'Afrique du nord, la Mauritanie, le Sénégal, pour atteindre au péril de leur vie les côtes andalouses, la Sicile, Malte, les enclaves espagnoles de Ceuta et Melilla ou les Canaries. Merzak Allouache est le premier à lever le voile sur le désespoir de cette jeunesse, prenant tous les risques pour échapper à la misère d'un pays pourtant riche grâce à sa rente pétrolière.

    Néanmoins, le mystère demeure sur les raisons personnelles qui poussent les personnages à choisir l'exil. En centrant son film sur l'action du périple, Merzak Allouache témoigne de l'ampleur de cette tragédie qui touche toutes les couches sociales. La fin du film est d'ailleurs absolument bouleversante. Mais le cinéaste parvient-il à révéler suffisamment les frustrations , les motivations présentes et les rêves menacés, bref le parcours intérieur de ces jeunes prêts à brûler tous les ponts pour accéder à la liberté*?

    Consulter :
    Marion Thuillier
    http://www.excessif.com/cinema/critique-harragas-5692180-760.html

    Date de création:-1-11-30 | Date de modification:2012-04-20
    Loading