• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition

    L'Encyclopédie sur la mort



    Franklin Benjamin

    Benjamin Franklin (17 janvier 1706 à Boston - 17 avril 1790 à Philadelphie), imprimeur et écrivain, physicien et diplomate.

    Docteur Richard Price a adressé une lettre à un de ses amis au sujet des Mémoires de Franklin :

    À Hackney, le 19 juin 1790.

    « Il m'est difficile, Monsieur, de vous exprimer combien je suis touché du soin que vous voulez bien prendre de m'écrire.

    - Je suis, surtout, infiniment reconnaissant de la dernière lettre, dans laquelle vous me donnez des détails sur la mort de notre excellent ami, le Docteur Franklin.

    Ce qu'il a écrit de sa vie, montrera, d'une manière frappante, comment un homme peut, par ses talents, son travail, sa probité s'élever du sein de l'obscurité jusqu'au plus haut degré de la fortune et de la considération. Mais il n'a porté ses Mémoires que jusqu'à l'année 1757; et je sais que depuis qu'il a envoyé en Angleterre le manuscrit que j'ai lu, il lui a été impossible d'y rien ajouter.

    Ce n'est pas sans regret que je songe à la mort de cet ami. Mais l'ordre irrévocable de la nature nous condamne tous à mourir; et quand on y réfléchit, il est consolant, sans doute, de pouvoir penser qu'on n'a pas vécu en vain, et que tous les hommes utiles et vertueux se retrouveront encore au-là du tombeau.

    Dans la dernière lettre que m'a écrite le Docteur Franklin, il me parle de son âge et de ses infirmités; il observe que le Créateur a été assez indulgent pour vouloir qu'à mesure que nous approchons du terme de la vie, nous ayons plus de raisons de nous en détacher; et parmi ces raisons, il regarde comme une des plus grandes, la perte de nos amis.

    J'ai lu avec beaucoup de satisfaction, le détail que vous me donnez des honneurs qui ont été rendus à la mémoire de Franklin, par les habitants de Philadelphie et par le Congrès américain. - J'eus aussi hier le plaisir d'apprendre que l'Assemblée nationale de France avait résolu de porter le deuil de ce sage. - Quel spectacle glorieux de la liberté prépare dans ce pays! - Les Annales du monde n'en offrent point de pareil; et l'un des plus grands honneurs de Franklin est d'y avoir beaucoup contribué ».

    Avec mes respects

    Richard Price
    Source

    Benjamin Franklin, Vie de Franklin, écrite par Lui-même - Tome 1, via Atramenta, « Préface du Traducteur », p. 22-26.

    Date de création:-1-11-30 | Date de modification:2012-04-18
    Loading