• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition

    L'Encyclopédie sur la mort



    Fortin Dédé

     

    Fortin DédéChanteur rock du groupe québécois Les Colocs. En mai 1993, il lance son premier album, Julie, où il se montre très proche des laissés pour compte (Maudit qu’le monde est beau), des sans-abri (Passe-moé la puck) et des séropositifs (Séropositif Boogie). Le soir du référendum d’octobre 1995, Les Colocs lancèrent Atrocetomique et, en mai 1998, ils furent de retour avec Dehors novembre. Dédé Fortin, né le 17 novembre 1962 à Saint Thomas-Didyme, s’est suicidé le 8 mai 2000 à Montréal au moment où il traversait une crise* « insupportable seconde par seconde», liée à un chagrin d’amour. Le dernier poème que Dédé a laissé manifeste la solitude d’une âme, épuisée et tourmentée, qui doute et compare son indécision à celle de son peuple: «Condamné par le doute, immobile et craintif,/Je suis comme mon peuple, indécis et rêveur,/Je parle à qui le veut de mon pays fictif/Le cœur plein de vertige et rongé par la peur. »

    Est-il permis d'établir un lien entre sa mort volontaire et la situation d''un Québec, considéré par certains comme étant dans une situation suicidaire? Y aurait-il des liens à établir entre Dédé Fortin et Hubert Aquin*? Les personnalités sont différentes. Leurs époques respectives le sont aussi.

    http://www.fondationandrededefortin.com/flash/index.html

    CINÉMA
    Dédé à travers les brumes est sorti en salle le 13 mars 2009.
    Durée: 140 min.
    Distributeur: TVA Films

    Réalisation et scénario: Jean-Philippe Duval. Photographie: Jean-Pierre Trudel. Montage: Alain Baril.

    Acteurs: Sébastien Ricard, Joseph Mesiano, Dimitri Storoge, Louis Saïa, Bénédicte Décary, David Quertigniez, Mélissa Désormeaux-Poulin, Mathieu Handfield, Claudia Ferri.

    Résumé: En 1997, André «Dédé» Fortin se retire en Estrie avec les Colocs, le groupe rock dont il est le leader, afin d'y enregistrer «Dehors Novembre», leur troisième album. Confronté à des musiciens impatients, en pleine rupture amoureuse, Dédé oscille entre moments de création et périodes d'angoisse. Le natif de St-Thomas-Didyme (Lac-St-Jean, Québec) revisite alors son passé: son arrivée à Montréal en 1984, ses études en cinéma avec son ami Éric Henry, sa rencontre avec Pat Esposito, harmoniciste français séropositif avec qui il fonde les Colocs, les spectacles festifs du groupe, la déception devant la défaite référendaire, etc. Malgré le vif succès remporté par «Dehors Novembre», Dédé sombre dans la dépression*. Un film émouvant et prudent qui porte davantage sur l'activité créatrice de Dédé que sur son processus suicidaire.

    IMAGE

    fondationdede
    clayrmond.com

    Date de création:-1-11-30 | Date de modification:2012-04-09
    Loading

    Documents associés

    • Dehors novembre
    • À partir de Dehors novembre, la chanson des Colocs, évocation de la mort de l'harmoniciste du...