• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition

    L'Encyclopédie sur la mort



    Desrochers Yvon

    Desrochers YvonLe 2 mars 2005, Yvon Desrochers, directeur général du comité organisateur des championnats mondiaux aquatiques de Montréal 2005, s’est enlevé la vie, à 59 ans, dans sa voiture au moyen d’une arme à feu* à l’angle des rues Notre-Dame et Panet à Montréal. Le refus de la Fédération internationale de natation (FINA) d’accorder les jeux à Montréal à cause d’un manque de ressources financières indispensables et les critiques fort médiatisées qui le rendaient responsable de cet échec sont des facteurs importants qui ont pu contribuer à ce choix fatal. Ironie du sort: Montréal a pu obtenir in extremis l’autorisation de présenter ces jeux durant l’été 2005.

    «...au cours des derniers mois, Yvon DesRochers a subi une pression énorme reliée à son rôle central et à son style de gestion autoritaire comme directeur général et vice-président exécutif de Montréal 2005. Il prenait de plus en plus l’allure d’un bouc émissaire désigné» (Martin Smith, Journal de Montréal, 03/02/2005).

    IMAGE

    Yvon Desrochers

    radiocanada.ca

    Date de création:-1-11-30 | Date de modification:2012-04-05