• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition

    L'Encyclopédie sur la mort



    Cobain Kurt

    Cobain KurtNé le 20 février à Aberdeen dans l’État de Washington, États-Unis. À huit ans, il voit sa vie changer brutalement lors du divorce de ses parents. Le petit garçon, curieux et heureux, souffre désormais de bronchite chronique et se referme sur lui-même. Il demeure une année avec sa mère avant de cohabiter avec son père, pendant quelques années, jusqu’au mariage de ce dernier. Quand les relations entre père et fils se détériorent, Kurt est chassé de la maison. Commence alors pour lui une vie de bohème. Il abandonne l’école, n’a pas de résidence fixe et est sans travail jusqu’à ce qu’il forme avec Krist Novoselic un groupe de rock’n roll qui prendra bientôt le nom de Nirvana. Leur deuxième album, Nevermind, paru en 1991, devient un franc succès. Après deux tentatives de suicide* à Rome et des efforts avortés de désintoxication, il se tue avec une arme à feu* le 7 avril 1994. Il laisse une lettre d’adieu*, écrite à la main, à peine lisible et pleine de ratures. Il l’adresse à «Boddah» et se dit coupable de décevoir ses amis et ses fans, car il n’éprouve plus aucune passion ni aucune satisfaction dans son travail. Il aurait bien voulu retrouver son enthousiasme d’antan, mais depuis l’âge de sept ans, il est rempli de haine à l’égard de tous les humains en général (I’ve become hateful towards all humans in general). Il offre sa vie en sacrifice* pour le bonheur de sa fille Frances: «Frances et Courtney, je serai à votre autel (I’ll be at your altar). S’il te plaît, Courtney, continue de fréquenter Frances, parce que sa vie sera beaucoup plus heureuse sans moi. Je vous aime. Je vous aime.» Sa mort, très médiatisée, provoqua à Seattle et aux États-Unis un deuil* collectif.

    Le 26 novembre 2008 est sorti dans les salles Kurt Cobain, about a son d'AJ Schnack. Sa caméra revisite les lieux importants de la vie du roi de grunge, décédé en 1994. Kurt Cobain n'apparaît jamais, mais ses confidences faites au journaliste Mickael Azerrad, auteur de Come as you are : the story of Nirvana, est le fil d'Ariane du film. Le visage de l'icône apparaît à la fin du film avec les photos de Charles Peterson, intime des stars du rock. A l'occasion de la sortie du film, la galerie Chappe (4, rue André Barsacq à Paris) a organisé une exposition «Kurt Cobain» avec les clichés de Peterson, du 1er novembre au 1er décembre 2008 (Dorothée, Livenet.fr)

    IMAGE

    aufeminin.com

    Date de création:-1-11-30 | Date de modification:2012-04-16