• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition

    L'Encyclopédie sur la mort



    Cinq variations sur le plaisir, la sagesse et la mort

    Jean Salem, Cinq variations sur le plaisir, la sagesse et la mort, Paris, Michalon, « Fonds perdus », 2007, 373 pages.

    Ce volume, menu et léger, délicieux pour l'esprit, regroupe et met en ordre « les innombrables occurences de cinq sentences, de cinq formules ou maximes quasi proverbiales: chacune d'entre elles, comme on s'en doute, a revêtu des sens multiples et parfois même contradictoires, qui variaient avec l'identité théorique de ses très nombreux "utilisateurs". Et le destin très diversifié de chacune d'entre elles montre combien un "axiome portatif", un lieu commun, comment une sorte de slogan théorique passé depuis longtemps dans la sagesse des nations, peut être réinterprété et tourné au gré du dernier qui se l'approprie.

    [...]

    Les cinq études réunies prennent respectivement pour prétexte les cinq formules que voici:

    1. «Tant la religion put conseiller de crimes! »(Lucrèce, De la nature, I, 101)
    2. « La vie entière du philosophe est une préparation à la mort » (Ciceron, Tusculanes, I, XXX, 74)
    3. « Mangeons et buvons, car demain nous mourrons! » (Saint Paul, Première lettre aux Corinthiens, XV, 32)
    4. « Qui sait si vivre n'est pas mourir, et si mourir n'est pas vivre? » (Euripide, Polydos, fragm. 639 N.
    5. « Il y a une seule chose dont Dieu même est privé, c'est de faire que ce qui a été fait ne l'ait pas été » (Aristote, Éthique à Nicomaque, VI, 2, 1139b 10-11)

    Étudier ces quelques propositions générales dans le contexte où elles donnent l'impression d'être nées, puis en déterminer les sources, les antécédents éventuels et, enfin, repérer le sillage qui fut le leur en histoire des idées: tel est donc mon triple dessein. Mais je n'aurai atteint ma cible que si je parviens à laisser entendre que l'ensemble de ces recherches refuse de se laisser enfermer dans un projet étroitement historiographique. Je serais flatté autrement dit que l'on y distinguât, fût-ce à titre de fond sonore, une ligne méthodique sui generis, une partition qui est la mienne, c'est-à-dire quelques mesures de philosophie (« Préface », p. 15-18).

    © Tous droits réservés

    Date de création:-1-11-30 | Date de modification:2012-06-29
    Loading

    Notes