• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition

    L'Encyclopédie sur la mort



    Césaire Aimé

    Césaire aiméNé en juin 1913 à Basse-Pointe, en Martinique, Aimé Césaire, fait des études à Paris à l'Ecole Normale en 1935. Durant son séjour en France, il rencontre Rimbaud et est fasciné par le surréalisme. Poète inventeur avec Léopold Sédar Senghor* de la «négritude», il fréquente les milieux intellectuels africains et négro-américains de Paris. Il participe à la revue d'étudiants noirs, liée aux idéaux surréalistes et marxistes. Fou de sa langue, française et créole, secoué par le sort de son peuple aux Caraïbes il rédige son Cahier d'un retour au pays natal de 1936 à 1938. Il retourne effectivement au pays en 1939 et devient député de la Martinique de 1945 à 1993, maire de Fort-de-France de 1945 à 2001, conseiller général à deux reprises de 1945 à 1949 et de 1955 à 1970. Hospitalisé le mercredi 8 avril 2008, il décède le 17 avril 2008 à Fort-de-France à l'âge de 94 ans.

    Son oeuvre exprime toute la révolte du peuple noir. Poème composé en prose et publié en 1939, le Cahier d'un retour au pays natal est son oeuvre la plus célèbre. Surréaliste, fait de mémoire et fiction, ce «grand cri nègre» commençant par «Au bout du petit matin», inspirera les intellectuels noirs et connaîtra une destinée universelle tant par la beauté et la richesse poétique des mots que par la colère qui en émane. Le Cahier parle de vie et de mort, de répression et de servitude, de misère physique et sociale, de nostalgie et de libération, de cruauté et de paix La violence des paroles du texte termine sur un esprit de réconciliation et d'espoir ainsi que de bannissement de la haine.

    IMAGE

    touscreoles.fr

    © tous droits réservés

    Date de création:-1-11-30 | Date de modification:2012-06-29
    Loading

    Notes

     

    Documents associés