• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition

    L'Encyclopédie sur la mort



    Celui qui doit mourir

    En 1921, à Lycovrissi, petit village grec, occupé par les Turcs, le pope Grigoris distribue les rôles pour la reconstitution de la Passion du Christ qui a lieu tous les ans. Un berger est choisi pour incarner Jésus. Le boucher, qui aurait voulu jouer le Christ, est finalement choisi pour interpréter Judas. La prostituée locale est toute indiquée pour jouer le rôle de Marie-Madeleine. Les préparatifs de la représentation sont troublés par l'arrivée de rescapés d'un village voisin, saccagé par les Turcs. Soucieux de la paix du village, les autorités leur refusent l'hospitalité sous prétexte qu'ils sont atteints du choléra et les contraignent à se réfugier sur une colline voisine. Ces événements tragiques lancent aux acteurs le défi de jouer leur rôle de la scène jusqu’au bout, c'est-à-dire: jusqu’à ce que meure réellement celui qui est désigné pour mourir des mains de celui qui est désigné pour trahir.

    Un film de Jules Dassin, 1957, adaptation du livre de Nikos Kazantzaki, Le Christ recrucifié, traduction de Pierre Amandry, Paris, Plon, 1955 et 1987, Presses Pocket, 1977.

    Avec Jean Servais, Melina Mercouri, Grégoire Aslan, Gert Fröbe.

    Générique
    Scénario : Ben Barzman, Jules Dassin
    Image : Jacques Natteau
    Musique : Georges Auric
    Décors : Max Douy
    Montage : Roger Dwyre, Pierre Gillette
    Son : Pierre-Louis Calvet
    Producteur: Henri Bérard
    Directeur de production: Yves Laplanche

    Date de création:-1-11-30 | Date de modification:2012-04-18
    Loading