• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition

    L'Encyclopédie sur la mort



    Carradine David

    Carradine DavidLe comédien David Carradine, né le 8 décembre 1936 à Hollywood, Los Angeles, Californie, et mort dans la nuit du 3 au 4 juin 2009 à Bangkok, tournait un film produit par la société française MK2, quand il est mort. Son décès est survenu trois jours avant la fin du tournage de Strech, réalisé par Charles de Meaux. MK2, premier à annoncer le décès. Il a été trouvé mort pendu dans un hôtel à Bangkok le 4 juin 2009.

    Né le 8 décembre 1936 àHollywood, David Carradine, fils de John Carradine, l'un des acteurs préférés de John Ford, s'état fait remarquer dès 1964 dans le western Cinq mille dollars mort ou vif. Il avait jouer à la télévision dans de très populaires séries télévisées, en particulier Kung Fu créée par Bruce Lee dans les années 70. Il y interprétait le maître en arts martiaux Kwai Chang Caine alias Petit scarabée, ou encore Shane.

    Il a incarné un syndicaliste anarchiste crucifié sur la porte d'un wagon à bestiaux dans Boxcar Bertha (1972) de Martin Scorsese, et interprété Frankenstein dans Course à la mort de Paul Bartel.

    David Carradine avait aussi été dirigé par Ingmar Bergman dans L'oeuf du serpent et incarné le chanteur folk Woody Guthrie pendant la grande dépression dans En route pour la gloire en 1976, qui lui avait valu une nomination aux Golden Globes.
    Excellent acteur, il avait vu sa carrière pâtir de sa consommation de drogues et d'alcool à partir de la fin des années 1970, et il s'était ensuite surtout illustré dans des séries B.

    En 2003, le réalisateur américain Quentin Tarantino avait fait appel à lui pour jouer le méchant dans les deux volets de Kill Bill.

    David Carradine, frère des acteurs Keith et Robert Carradine, avait aussi réalisé trois films, You and me en 1972, Mata Hari en 1978 et Americana en 1981.

    IMAGE

    purepeople.com

    Date de création:-1-11-30 | Date de modification:2012-04-19
    Loading