• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition

    L'Encyclopédie sur la mort



    Boulouque Gilles

    juge Giles et Clémence BoulouqueMagistrat en charge des dossiers des attentats commis à Paris entre les 7 décembre 1985 et 17 septembre 1986 (13 morts et 250 blessés), le juge Boulouque a été victime d’un battage médiatique lié à l’affaire Wahid Gordji. Employé à l’ambassade d’Iran en France, Gordji est soupçonné d’être impliqué dans lesdits attentats. Son refus de comparaître devant le juge et sa disparition soudaine mèneront à la rupture des relations diplomatiques entre la France et l’Iran. Mais au bout de quelques semaines, Gordji revient et accepte de se faire entendre par le juge.

    À l’issue de son interrogatoire, il est libéré et reconduit en Iran alors qu’au même moment deux otages français sont libérés au Liban. Les médias* flairent une manœuvre politique de la part de la France en supposant que Gordji a servi de monnaie d’échange dans les négociations de libération et que le juge a été le jouet du gouvernement français dans les tractations diplomatiques. Lâché par les politiques, lynché par la presse, Boulouque est mis en examen pour violation du secret de l’instruction.

    Durant les mois qui ont suivi son inculpation, il sombre dans la dépression* et le soir du 12 décembre 1990, de retour du restaurant où il avait dîné avec sa femme, il se tire une balle dans la tête. Sa fille Clémence, qui avait dix ans durant le procès et treize ans lorsque son père se suicide, fait le récit de son enfance, marquée par les menaces de mort et par la présence permanente du garde du corps, par la douleur de son père et par la détonation du revolver dans le silence de la nuit (C. Boulouque, La mort d’un silence, Paris, Gallimard, 2003). Un film a été réalisé sur cet épisode douloureux par William Karel, La fille du juge (2006) avec la participation de Clémence Boulouque.

    IMAGE

    Gilles et Clémence Boulouque

    thediscblog.com

     

    Date de création:-1-11-30 | Date de modification:2012-04-18
    Loading