• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition

    L'Encyclopédie sur la mort



    Bietighofer Alfred

    Alfred BietighoferAlfred Bietighofer (1938-2002). Prêtre américain ayant démissionné de son poste à Bridgeport, Connecticut, au lendemain de l’audition effectuée par des responsables catholiques de deux hommes accusant leur pasteur de les avoir agressés sexuellement à la fin des années 1970 et au début des années 1980. Des membres du personnel du centre de traitement pour pédophiles dans le Maryland l’ont trouvé pendu avec un drap à la porte de sa chambre. L’évêque de Bridgeport William Lori s’est déclaré «profondément attristé» de ce décès tragique, estimant que le scandale secouant l’Église catholique américaine «faisait de multiples victimes». Qui sont les victimes de ce scandale? les personnes agressées? ou les prêtres pédophiles qui ont provoqué ce scandale? ou les évêques qui l’ont occulté afin de protéger les agresseurs? On peut observer que la pédophilie* est pour la victime un mal subi, physique et psychique, qu’elle porte en elle comme une longue douleur d’impuissance mêlée de honte et de silence. Elle est pour l’agresseur un mal dont il est moralement responsable et comme une déviation sexuelle dont l’origine est multiple: physiologique, psychique, familiale ou sociale. La pédophilie* participe au malaise social qui affecte non seulement la sexualité contemporaine, mais aussi les relations de convivialité et de citoyenneté. Dès lors, il n’est pas étonnant que le pédophile choisisse le suicide afin de signifier sa honte et sa culpabilité*, de fuir la vindicte sociale et la réprobation, de se soustraire à la sanction légale que le tribunal lui imposera et d’éviter l’ostracisme en prison pratiqué par les gardiens ou par les autres prisonniers à son égard. Le suicide individuel s’intègre ainsi dans la complexité de la vie collective américaine avec sa culture marquée par ses valeurs dites démocratiques et ses nombreuses anomies.

    Date de création:-1-11-30 | Date de modification:2012-04-12
    Loading