• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition

    L'Encyclopédie sur la mort



    Adamic Louis

    Adamic LouisLouis Adamic, auteur et traducteur slovéno-américain, est né d'une famille paysanne, le 23 mars 1899, dans le château Praproče à Blato en Autriche-Hongrie, actuellement en Slovénie. Louis Adamic vient . Il a suivi ses études dans les écoles locales et à Ljubljana, d'où il a été expulsé à quinze ans pour avoir participé aux manifestations d'étudiants contre les Autrichiens au pouvoir.

    En 1913, il émigre aux États-Unis et s'établit dans la communauté croate des pêcheurs de San Pedro en Californie. Il se fait naturaliser en 1918 et travaille comme manœuvre, puis, ensuite pour le quotidien slovène Glas naroda (La voix de la Nation). Enrôlé dans l'armée américaine, il participe au combat sur le front ouest pendant la première guerre mondiale. Après la guerre, il se distingue comme journaliste et écrivain professionnel.

    Tous les écrits d'Adamic s'appuient sur son expérience professionnelle aux États-Unis et sa prime jeunesse en Slovénie. En 1934, il fut acclamé pour son livre The Native's Return (Le retour de l'indigène). Écrit contre le régime serbe d'Alexandre Ier de Yougoslavie, ce livre fait découvrir les Balkans aux Américains.

    Adamic a reçu le Guggenheim Fellowship en 1932. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il soutient les partisans yougoslaves et la nouvelle République fédérale socialiste de Yougoslavie. Dès 1940, il travaille comme éditeur du magazine Common Ground. Dès 1949, il est membre correspondant de l’Académie slovène des sciences et des arts (SAZU).

    Miné par une santé déficiente, il se donna la mort dans sa résidence à Milford, New Jersey, le 4 septembre 1951. À cause des fortes tensions politiques qui sévissaient à cette époque en Yougoslavie, certains avancèrent la thèse de l’assassinat perpétré par une faction balkanique plutôt que celle d’un suicide, mais aucune preuve n’est jamais venue étayer cette théorie.

    OEUVRES
    Dynamite - The Story of Class Violence in America, 1830-1930 (1931)
    Laughter in the Jungle - The Autobiography of an Immigrant in America (1932)
    Robinson Jeffers, : A portrait (1933)
    The Native's Return - An American Immigrant Visits Yugoslavia and Discovers His Old Country (1934)
    Grandsons - A Story of American Lives (1935)
    Cradle of Life - The Story of One Man's Beginnings (1936)
    The House in Antigua (1937);
    My America 1928 1938: Franklin D. Roosevelt and the Era of the New Deal (1938)
    Two-Way Passage (1941)
    Dinner at the White House (1946)
    The Eagle and the Root (1950).

    Parmi les sources: http://fr.wikipedia.org/wiki/Louis_Adamic

    Date de création:-1-11-30 | Date de modification:2012-04-05