• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition


    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Média social:
    Facebook:


    Fluxs RSS:

    Méditations au bord du lac Nemi

    Les chaînes — brisées — de la transmission

    Marc Chevrier

    On invite les jeunes à briser les chaînes de transmission du virus, dans le but notamment d’épargner les vieux, plus vulnérables, mais ces vieux, souvent croisiéristes après avoir été carriéristes, leur ont-ils transmis la richesse, la culture, les valeurs qui pourraient nourrir leur gratitude à leur endroit ? Marc Chevrier nous propose ici une réflexion sur l’évolution des modes de transmission de ces divers biens. On peut y voir une invitation à profiter de la crise pour opérer un redressement civilisationnel, culturel et politique.

    Le covid-19 et la condition humaine

    Journal de pandémie, 20 mars 2020

    Jacques Dufresne  

    Thèmes : Le prix de la vie, Le génie de notre époque, Surmédicalisation et épidémies imprévues, Au secours de la science, Un mal pour un bien ?, Une pandémie spectacle, Distance sociale, Santé parfaite, Un peu de stoïcisme, Le microbe et le terrain, Vie intérieure, La maladie et le mal.Je n’oublierai jamais cet ami qui, branché pour la dernière fois sur son rein artificiel, ne semblait désirer qu’une chose : avoir son tableau préféré en permanence sous ses yeux : L’agneau mystique de Van Eyck. Ne pourrait-on pas accrocher des tableaux aseptisés sur les murs des chambres destinées aux victimes de la covid-19. Le mot d’amour que personne peut-être ne leur aura dit, ce sera cette présence réelle de la beauté.
    ;

    Savoir compassion et raison garder

    Semmelweis: pionnier de l'épidémiologie et grand ami des femmes

    Jacques Dufresne

    Ignace Philippe Semmelweis (1818-1865). Voici le nom qui se présente avec le plus d’insistance à mon esprit dans le contexte des deux grands débats actuels : sur le virus covid-19 et sur la violence faite aux femmes. Il se trouve que ce «sauveur des mères» a eu un biographe de génie, lui aussi médecin des pauvres : Louis-Ferdinand Céline. Dans son Semmelweis, qui fut sa thèse de doctorat en médecine, soutenue en 1924, s’ébauche un style qui s’accomplira huit ans plus tard dans lVoyage au bout la nuit.J’en suis à ma cinquième ou sixième lecture et je m’exclame de nouveau, avec plus d’enthousiasme encore que jadis : voici un livre qui devrait être une lecture obligatoire dans toutes les facultés de médecine et de sciences infirmières.

    Le sort des boucs émissaires

    L'histoire culturelle des épidémies : quelques leçons à en tirer

    Jacques Dufresne

    Rien de plus instructif pour comprendre la condition humaine que de la redécouvrir sous l’angle de l’histoire culturelle des maladies, des épidémies en particulier. Se tissent alors de nouveaux liens entre les guerres, les idées, les croyances, les arts, l’économie, la politique. Les épidémies sont des situations limites qui révèlent les sommets que les hommes peuvent atteindre dans le bien comme les bas-fonds auxquels ils peuvent descendre dans le mal. Je m’inspire ici surtout de Histoire culturelle de la maladie, un ouvrage collectif dirigé par Marcel Sendrail. Laure, la Béatrice de Pétrarque, a été emportée par la peste noire.

    Leçons à tirer de l'histoire et de la préhistoire du travail

    Lewis Mumford, un maître pour notre temps

    Jacques Dufresne

    Le premier devoir des intellectuels d’aujourd’hui est de susciter l’émergence et la prééminence des auteurs les plus aptes à unir leurs contemporains. Lewis Mumford est l’un d’eux. On vient tout juste de publier en France une nouvelle traduction de sa grande synthèse : Le Mythe de la machine, technique et développement humain, aux Éditions de l’Encyclopédie des Nuisances. Nous tirons de ce livre, sur le thème du travail, des passages d’une portée universelle.

    Pour une syndicalisation des travailleurs autonomes

    Le précariat à l’ère du numérique: ubérisation, “gig economy” et travailleurs du clic

    Stéphane Stapinsky


    Du travail enchaîné des esclaves , on est passé au travail à la chaîne bien rémunéré. Voici le travail déchaîné : place au moi, tous entrepreneurs, sans maître ni horaire, mais dans une concurrence féroce, 24h su 24, sous écran, souvent en laisse électronique, au service d’une plateforme numérique, avec l’espoir de gagner ainsi le gros lot à cette loterie où l’on paye son billet de son temps.

    Le don d’organe et la question de l’identité

    PIerre-Jean Dessertine

    C’est en rapport à ce choix de don d’organe que se posent un certain nombre de questions philosophiques. Peut-on donner sans intention de donner ? Y a-t-il une propriété légitime du cadavre ? Le propriétaire serait-il la famille ou la collectivité ? Jusqu’où faut-il vouloir continuer à faire vivre un humain au moyen de « pièces détachées » ? Le donneur continue-t-il à « vivre » dans le receveur ? Par nécessité technique, le prélèvement d’un organe est resserré au plus près du diagnostic de la mort ; or ce diagnostic est ambigu – mort cérébrale, arrêt de l’irrigation sanguine, avec des cas de réversibilité – qu’est-ce alors que la mort ? Qu’est-elle, cette mort qui laisse perdurer la vie...

    L'expérience des cégeps: urgence d'un bilan

    Fernand Dumont, Guy Rocher

    Dans L’expérience des cégeps, urgence d’un bilan, article paru dans la revue Critère en 1973, Guy Rocher et Fernand Dumont s’élèvent d’abord contre une spécialisation prématurée contraignant les étudiants à s’engager dans une carrière dès le secondaire. À la concentration liée à cette spécialisation avant l’heure, ils opposent un choix de cours, une polyvalence semblable à celle du secondaire. Tournant le dos à ce qu’ils appellent la « défunte culture générale » réduite, à leurs yeux, à une compilation encyclopédique, ils proposent une culture fondamentale, axée sur la critique de même que sur le transfert des connaissances et fondée sur quatre dimensions : l’histoire...

    Actualités & Agenda
    Dans un livre intitulé The Power of Disability, Al Etmanski, un chef de file dans l’innovation sociale au Canada, présente une galerie de personnes handicapées qui...
    L’argile fut la première matière plastique. Le façonnage et la cuisson de cette terre en vue d’en faire des récipients a marqué une...
    Simon Nadeau est l’auteur d’un roman, L’art de rater sa vie, qui a suscité notre admiration. Suite à notre demande de participer à notre réflexion sur...
    Je dis seulement qu'il y a sur cette terre des fléaux et des victimes et qu'il faut, autant qu'il est possible, refuser d'être avec le fléau.
    Incarnation, admiration, civilisation, l’œuvre de l’ethnohistorien Michel Lessard correspond parfaitement à ces trois thèmes de la présente lettre.


    Dons reçus (2019-2020):6100$
    Objectif: 25 000$


    Nous vous remercions de votre générosité. Pour la campagne 2019-2020, notre objectif s'élève à 25 000$.

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.