Merci d'encourager L'Agora
Faites un don via Paypal
Le site est en cours de modernisation. Nous vous invitons à utiliser la recherche pour repérer les contenus qui vous intéressent. Merci de votre patience et bonne lecture.

Dérèglements climatiques

Climat et mondialisation: les États-Unis à la croisée des chemins

Il y a plus d’un an déjà, j’étais persuadé que les enjeux climatiques seraient au cœur de l’élection fédérale des États-Unis du 3 novembre 2020. On me prenait autour de moi pour un gentil rêveur. Puis les grains de sable se sont accumulés dans les engrenages au pays de l’Oncle Sam et dans le monde... pandémie toujours présente, crise économique sans précédent, crise sociopolitique suite au meurtre de George Floyd, violence, divisions et clivages exacerbées par le président Donald Trump.

Photo par Li-An Lim sur Unsplash. Diffusion autorisée.

Quelle place les enjeux climatiques peuvent-ils alors occuper dans le débat public avec toutes ces crises interreliées et aux effets non linéaires? Malgré tout ce qui précède, le climat demeure au cœur des préoccupations de la population. Nous verrons dans les prochaines pages que les dérèglements climatiques toucheront directement l’économie, coûteront extrêmement cher à tous égards et que la facture sera inégalement répartie.

Gardons aussi à l’esprit que toute nos sociétés et nos infrastructures ont été développées en tenant pour acquis que notre climat était stable, ce qui n’est plus vrai du tout, et que nos gouvernements ne sont pas préparés à gérer plus d’un phénomène extrême à la fois. La Californie nous en fournit un très brillant exemple. Il y a même péril en la demeure.

L’économie et le climat? Les deux vont de pair
Il est commun de loger les Démocrates parmi les pro-environnement favorisant les énergies renouvelables et les Républicains parmi les anti-environnement n’en ayant que pour les industries fossiles . On n’est pas loin de la vérité et Donald Trump fait tout pour renforcer ce clivage. Peut-on penser à une approche qui ferait en sorte qu’une majorité d’électeurs en vienne à la conclusion qu’il est dans l’intérêt de tous que l’on fasse des dérèglements climatiques une priorité absolue? C’est possible lorsqu’on considère la paupérisation économique qui en découlera, particulièrement parmi la clientèle républicaine.


Depuis une génération, les économistes ont développé divers modèles pour estimer l’impact des dérèglements climatiques sur l’économie des États-Unis dans les décennies à venir. Mais ces modèles fournissent généralement une prévision couvrant l’ensemble des États-Unis, un instantané de l’avenir qui ne peut tenir compte non plus de l’amélioration des modèles climatiques au fil du temps.



climat-et-economie-final-52-final.pdf