• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition


    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Média social:
    Facebook:


    Flux RSS:

    Le massacre de Paris vu par Jean-Philippe Costes

    Jean-Philippe Costes

    Il règne en France (et dans tout l'Occident?) un climat d'un autre âge. Les Républicains, influencés par le Politiquement Correct du monde médiatique, n'ont cessé de commettre une erreur des plus funestes: ils ont confondu la Tolérance, vertu cardinale de la République, et le Laxisme, source privilégiée du Chaos et de la Barbarie. Par crainte d'être taxés de racisme (alors même que c'est la Religion et non la Race qui est problématique), nos gouvernants ont laissé les intégristes envahir les quartiers les plus déshérités de nos villes

    Le sentiment blessé de la beauté et de l'honneur chez les Arabes

    Jean-Philippe Trottier

    Cet article a été écrit à l'occasion de la seconde guerre d'Irak, à un moment où la victoire des Américains et de leurs alliés ne faisait plus de doute. Sans tourner le dos à l'Occident, à sa démocratie, à ses libertés l'auteur les compare aux sommets atteints par les Arabes dans la poésie et l'architecture. Et il pose cette question: laquelle de ces deux civilisations est en droit de regarder l'autre de haut? Il prend comme guide dans cette incursion dans la culture de l'autre, un célèbre orientaliste français: Louis Massignon. Il serait bien malheureux que le janvier français ait fait perdre toute pertinence à des réflexions de ce genre.

    Une même chose peut être à la fois limitée et illimitée

    Liberté d'expression

     
    Quand l'intelligence joue seule ou séparée, il faut qu'elle dispose d'une liberté souveraine. [...]Au contraire, les publications destinées à influer sur ce qu'on nomme l'opinion, c'est-à-dire en fait sur la conduite de la vie, constituent des actes et doivent être soumises aux mêmes restrictions que tous les actes. Autrement dit, elles ne doivent porter aucun préjudice illégitime à aucun être humain, et surtout elles ne doivent jamais contenir aucune négation, explicite ou implicite, des obligations éternelles envers l'être humain, une fois que ces obligations ont été solennellement reconnues par la loi.

    Militez!

    Résolutions cohérentes pour 2015

    Stéphane Stapinsky

    Militez partout où c’est encore possible pour une politique générale des « biens communs » matériels et immatériels, pour une réforme nationale, européenne et mondiale de la fiscalité, avec notamment l’éradication des paradis fiscaux.Militez pour une priorité absolue donnée à l’enseignement pour tous, tout au long de la vie.Militez pour un revenu de vie minimum assuré à tous les humains, financé par une taxe mondiale sur les capitaux circulants et les capitaux immobiles.

    Commentaire d'Hélène Laberge

    «L'art presque perdu de ne rien faire.» de Dany Laferrière.

    De la recherche du temps perdu à l’art presque perdu de ne rien faire, un abîme? Ne rien faire serait un art? Oui lorsque cette oisiveté voulue, désirée ou même imposée, c’est un Laferrière qui la transforme en œuvre d’art. Mais à quelles conditions? Car il n’est pas donné à tout flâneur de transformer en or son regard sur les choses, sur les êtres, sur l’actuel, sur le passé, sur tout ce qui remonte à la surface du fond du temps qui s’écoule… qui s’est écoulé.

    Chaque fois qu'une espèce disparaît le bestiaire intérieur de l'humanité s'appauvrit

    Hommes et animaux: la révolution de la crèche

    La révolution, c’est saint François qui l’a inaugurée, par sa poésie, écrite et vécue, mais encore davantage peut-être par cette crèche de Noël, au centre de laquelle l’homme Dieu réduit à la fragilité du nouveau-né est réchauffé et protégé par le bœuf et l’âne….C’est le monde à l’endroit. Il est à l’envers quand l’homme prédateur, avec la complicité d’un Dieu qu’il a imaginé à sa ressemblance, sème la terreur dans la nature. Nous avons besoin des bêtes; non pas d'abord pour nous nous nourrir, mais pour demeurer pleinement vivants et humains.«Chaque fois qu'une espèce disparaît le bestiaire intérieur de l'humanité s'appauvrit.»

    Orphée, l'inventueur de la lyre, charmait les animaux et même les pierres

    Chants de Noël et technisation de la musique

    On a comparé Justin Bieber à Hatsune Miku. Ce jeune canadien imberbe a déjà 55 millions de beliebers sur Facebook. Ce chiffre n’a pas impressionné Hatsune : «J’en ai déjà 2,5 millions et je n’existe même pas». Elle n'existe pas en effet: elle est un logiciel enveloppé dans un hologramme. Ce succès indique-t-il l'avenir de la musique pop? Pour alimenter votre réflexion sur cette question nous vous offrons l'occasion de comparer des chants de Noël de Bieber, Miku, Sissel, Barbara et d'un moine cistercien.

    La mythologie au secours de la sexologie

    La guerre froide des sexes

    Je lisais l'épopée de Gilgamesh pour mon plaisir quand le débat sur le harcèlement a repris. D'où la question que je pose dans cet article: se pourrait-il qu'après tant de siècles, de millénaires de civilisation nous ayons tout à apprendre de ses premiers moments?

    Loading
    Actualités & Agenda
     Pierre Bertrand, philosophe québécois,  est écrivain, professeur et conférencier. Ses thèmes de prédilection sont la réalité...
    Nous apprenons avec tristesse le décès, mercredi dernier, veille de Noël, de Mme Juliette Lalonde-Rémillard, qui fut la nièce de l'historien...
    Le marathon des repas en familles ou entre amis commence. Huîtres, foie gras, chapon, viandes, fromages ou desserts… Peut-on éviter de servir des OGM à ses invités ?
    Invisibles à l’œil nu, les nanoparticules envahissent le quotidien, depuis nos vêtements jusqu’à nos assiettes, sans aucun étiquetage...
    On savait Philippe Couillard peu sensible au fait français. À de multiples reprises, il l’a démontré. Avec son discours unilingue anglais en Islande, il...

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.