• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition


    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Média social:
    Facebook:


    Flux RSS:

    À propos de Voir le monde avec un chapeau du même auteur

    Les insolences de Carl Bergeron

    Certains livres correspondent parfaitement à un moment précis de l’histoire d’un peuple. Ce fut le cas en 1960 des Insolences du Frère Untel. C’est le cas aujourd’hui de Voir le monde avec un chapeau,  de Carl Bergeron, un essai en forme d’autobiographie sur le Québec actuel, qu’on peut aussi percevoir comme un condensé québécois de la Comédie humaine de Balzac.

    Ils étaient beaux, ils pratiquaient le sport, ils avaient le sens du spectacle

    Justin Trudeau ou le petit Alcibiade canadien

    Marc Chevrier

    Alcibiade était beau. Justin Trudeau est beau. Alcibiade aimait les courses de chevaux, Justin Trudeau aime la boxe. Ils appartiennent tous les deux à des lignées illustres. Voici une réflexion pleine de rebondissements inattendus et de rapprochements imprévus au sujet du gouvernement par la beauté, la kalocratie, dont on découvrira qu'elle peut être assimilée à l'oligarchie, voire à la monarchie.

    Un très grand peintre pour ceux qui considèrent la beauté comme un critère en art

    Mort du peintre Marius Dubois

    Jacques Dufresne


    Au Québec, le Refus global a fait passer au second plan de nombreux peintres ayant commis l'erreur de renouer avec les grandes traditions au moment où, en art, on cessa de se souvenir de peur de se sentir dépassé par le passé. Marius Dubois sera le premier d'entre ces peintres à passer au premier rang si jamais la beauté redevient le critère en art. Car il aima la beauté et ne recula devant aucun effort pour s'en rendre digne.

    La fiction historique à l'heure de la culture du choix

    Un homme sans son péché

    Jacques Dufresne

    Dans la nouvelle version des "Belles Histoires des pays d'en haut", l’avarice ne colle plus à la peau du personnage principal. En effet, le nouveau Séraphin ne naît pas avare, il le devient, comme par choix. N’est-ce pas révélateur? L'éditeur de l’Encyclopédie de l’Agora et du portail Homo Vivens propose, dans l'édition du 12 janvier du quotidien montréalais "Le Devoir", une stimulante réflexion sur cette série télé de Radio-Canada, à la lumière de la philosophie morale et des grands auteurs (La Bruyère).

    Pas d'écologie sans métaphysique

    Climat: le siècle parasite

    Le New Scientist nous apprend que les 73 000 spectateurs qui ont assisté à un match de football, à Cardiff au pays de Galles, avaient parcouru 48 millions de kilomètres, dont près de la moitié en voiture. La somme du gaz carbonique dégagée équivalait à la quantité qu'une forêt de 2,670 hectares peut absorber pendant un an. Si tous les spectateurs avaient utilisé l'autobus ou le train, l'empreinte aurait été réduite de 24%. Par quel chiffre faramineux faudrait-il multiplier 73 000 si l’on voulait tenir compte de tous les matchs de ligues majeures dans le monde. Aux États-Unis seulement, en 2013,  74,026,895 personnes ont assisté à un match de baseball, 21,470,155 à un match de hockey. (Source pour tous les principaux sports dans la plupart des pays.)

    À l'âge de la net-subversion

    EI: une épidémie millénariste

    Jean-Jacques Wunenburger

    Comment combattre un tel fléau ? Par la force et le droit sans doute, par des techniques de contrôle et de fermeture des instruments de prosélytisme et de diffusion, sans doute, Mais on ne combat pas un imaginaire millénariste, déjà largement répandu, par cela seul. Il ne suffit même pas d'opposer au religieux un discours laïciste, qui ne fait que confirmer les élus dans leur interprétation du mal, représenté par des êtres jugés de ce fait mécréants et aliénés. L'urgence est de restaurer le vrai capital symbolique des religions monothéistes, qui est de cultiver une interprétation spirituelle des textes sacrés et de leurs plans eschatologiques, en récusant toute approche fondamentaliste des croyances, indigne de la richesse du patrimoine biblique.

    Noël sans check-points

    Claude Lacaille

    Noël, c’est l’histoire de ce jeune couple, Marie et Joseph, qui se répète des millions de fois depuis plus de deux millénaires: familles pauvres, écrasées par les impôts et les dettes, opprimées par des régimes autoritaires, colonisées par des nations étrangères, obligées de fuir la violence des Hérode en s’exilant pour sauver la vie de leurs enfants. Noël, se perpétue en Palestine au XXIe siècle au milieu d’un peuple soumis à l’apartheid qui résiste de toutes ses forces à l’occupation de son territoire et se refuse à disparaître.

    La citadelle intérieure

    Identité, langue et religion

    L'dentité comme aptitude à la résistance au malheur. Etty Hillesum n’a pas implosé sous le malheur, comme les vedettes hollandaises, elle s’est faite à son contact.[...] L’histoire du Québec a été une longue période d’austérité, ponctuée de fêtes arrachées non au malheur mais à une vie qui, sauf exception, ne cessait jamais d’être dure. Qui voudrait, qui pourrait nier que le Dieu de saint Paul a contribué à leur forger à ces paysans, ces bûcherons, ces pêcheurs une âme, une citadelle intérieure capable de résister à la pression extérieure ?

    Loading
    Actualités & Agenda
    Une réflexion pénétrante du politologue Laurent Bouvet sur les conséquences, pour nos sociétés et pour la gauche en particulier, des...
    Nous apprenions hier le décès du chanteur de musique populaire et artiste "multidisciplinaire" britannique David Bowie. Alors que les hommages et les...
    Même l'Allemagne, qui avait tant voulu la « liberté de circulation » essentielle à son économie de sous-traitance et de dumping social en...
    Réflexions sur l'échec du « culte élyséen » de ce matin, proposées sur son blogue par le journaliste catholique Patrice de Plunkett : « Place...
    Un cri du coeur de Serge Gauthier, président de la Société d’histoire de Charlevoix. Encore un triste exemple, au Québec, où le patrimoine...

    33%
    Dons reçus (2015-2016): 7 256$
    Objectif (2015-2016): 20 000$


    Nous avons reçu 16 844$ lors de la campagne 2014-2015. Nous vous remercions de votre générosité. Pour la campagne 2015-2016, notre objectif s'élève à 20 000$.

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.